Comment louer sa maison : 3 points clés pour une location réussie

comment louer sa maisonQuand on sait comment s’y prendre, louer sa maison est loin d’être compliqué.

Dans les lignes qui suivent, vous allez découvrir comment louer une maison dont vous êtes propriétaire, en 3 points clés.

Lisez attentivement ce qui suit et vous éviterez de perdre du temps inutilement sur des choses futiles, comme le font de nombreux propriétaires qui se mettent en tête de louer leur maison.

Car peut-être qu’aujourd’hui vous êtes propriétaire d’une maison que vous désirez louer, et ce pour différentes raisons :

C’est votre résidence principale et vous avez l’intention d’aller vivre ailleurs pour quelques semaines ou quelques mois, et du coup vous désirez rentabiliser votre absence. Ou bien vous avez investi dans un bien immobilier dans le but d’en tirer des revenus locatifs réguliers. Ou encore vous avez hérité d’une maison que vous ne souhaitez pas laisser en état de vacance locative.

Mais vous êtes peut-être incertain quant à la manière de procéder. Vous avez peut-être entendu des histoires de location qui ont mal tourné et donc qui vous ont fait peur. Vous aimeriez en savoir davantage avant de vous lancer, afin d’être certain de ne pas faire de bêtise. Et c’est bien normal.

Voici comment louer sa maison concrètement, en 3 questions clés. À la fin de cet article, vous y verrez déjà plus clair sur l’art et la manière de louer votre bien immobilier de manière efficace.

1) Louer nu ou meublé ?

La première question à vous poser est celle-ci : est-ce que je loue vide ou meublé ? Autrement dit, est-ce que je meuble la maison que je projette de louer, ou bien est-ce que j’incombe au locataire de fournir ses meubles ?

Pour pouvoir répondre à cette question, il faut d’abord étudier le type de clientèle qui fréquente la zone géographique où se situe votre maison :

Les environs sont-ils majoritairement fréquentés par des touristes qui ne restent que pour une courte durée, ou bien sont-ils plutôt fréquentés par une clientèle sédentaire (comme des étudiants, des familles…).

Il est bien évident que si vous vous trouvez dans la première situation, vous allez opter pour une location meublée saisonnière. Les avantage de la location saisonnière sont multiples :

  • Loyers plus élevés (surtout en haute saison)
  • Le locataire n’est pas protégé contre l’expulsion (une fois le contrat arrivé à son terme), vous ne courrez donc aucun risque de perdre de l’argent à cause d’un locataire qui ne paye pas son loyer

Dans le cas d’une région peu touristique qui reçoit plutôt des étudiants ou des personnes sédentaires, vous avez le choix entre une location meublée classique et une location vide.

En location vide, le locataire doit fournir ses propres meubles. Mais il bénéficie de davantage de protection, les conditions de location lui étant plus favorables.

mettre sa maison en locationcomment louer sa maison pour les vacances

En location vide, les locataires restent généralement plus longtemps, mais il est aussi plus difficile de trouver des locataires.

Concernant la résiliation du bail par le locataire, le préavis est de 3 mois en location vide et de 1 mois en location meublée.

2) Louer sa maison soi-même ou passer par une agence ?

Certains particuliers préfèrent passer par une agence, d’autres préfèrent tout faire eux-même. Tout dépend de votre style de vie et du temps que vous avez à consacrer à la location de votre maison. Chaque façon de faire présente des avantages et inconvénients :

• Passer par une agence ?

L’avantage de faire louer sa maison en passant par une agence est que celle-ci s’occupe de tout. Elle se charge de trouver des locataires et s’occupent des visites. L’inconvénient est qu’elle prend une commission sur les loyers (autour de 5% du loyer total), et que vous devrez lui verser des honoraires.

• Louer vous-même ?

Louer vous-même vous permet d’encaisser la totalité des loyers. Par contre, cea sera à vous d’organiser les visites et de trouver les locataires. Mais vous allez voir que quand on sait s’y prendre, c’est loin d’être compliqué :

Comment louer sa maison de particulier à particulier :

  1. S’appuyer sur des canaux de communication consultés par la majorité des potentiels locataires : sites de petites annonces généralistes, sites de petites annonces spécialisées et site web personnel (ce dernier canal est indispensable pour une location saisonnière)
  2. Dans le cas d’une location non saisonnière, organiser les visites
  3. Choisir le locataire
  4. Dans le cas d’une location saisonnière, se procurer un contrat de location saisonnière type et le faire signer au locataire. Dans le cas d’une location vide ou meublée classique, se procurer des baux types (à la mairie, en librairie ou sur internet) : le bail doit être rédigé en autant d’originaux qu’il y a de parties.

Le contrat de bail de location écrit doit contenir : une description précise du logement, le montant total du loyer et des charges, l’identité des parties. N’oubliez pas d’annexer au bail un état des lieux, ainsi que les diagnostics exigés par la loi (diagnostic de performance énergétique, état des risques naturels et technologiques, le PPR et le constat de risque d’exposition au plomb).

réserver habitation

Par ailleurs, vous devez veiller à ce que le logement respecte les consignes de décence. Votre logement doit être au norme en terme d’humidité et de réseaux d’électricité et de gaz.

3) Combien louer sa maison ?

Le montant du loyer dépend de plusieurs facteurs : surface habitable, situation géographique (centre ville ? excentré ?), équipement…

Une maison meublée se louera plus cher qu’une maison louée vide. De la même manière, une maison louée en saisonnier (à la journée ou à la semaine) se louera généralement plus cher qu’une maison louée au mois dans le cadre d’une location meublée classique.

Pour fixer un tarif, vous allez dans un premier temps devoir vous faire une idée des tarifs pratiqués par les loueurs de la région. Et ce dans le but de ne pas être en décalage total avec les offres des environs.

Pour vous faire une idée des tarifs de la concurrence, il vous suffit d’aller jeter un oeil aux annonces de votre région sur leboncoin, sur Homeliday ou encore Abritel.

Quelques astuces permettant de justifier des tarifs relativement élevés : soigner l’équipement et le mobilier (machine à laver, four, TV écran plat, Internet…), insistez sur le caractère neuf/rénové du bien, mettre en évidence le caractère peu énergivore (par exemple classe énergie A) si c’est le cas.

Bref, ne rien laisser au hasard. Chaque petit détail est bon pour augmenter la valeur perçue de votre bien, et donc de justifier un tarif élevé, dans la limite du raisonnable.

15 astuces pour avoir plus de locataires, sans dépenser plus :

Pour aller encore plus loin, je vous ai préparé un guide pratique qui contient 15 astuces concrètes à appliquer dès aujourd'hui pour générer plus de réservations :

Ces astuces simples vous permettront d'avoir plus de locataires, sans dépenser plus d'argent dans les sites d'annonce ou dans la publicité Google :

faire de la location saisonnière

Ce que vous allez aussi découvrir dans ce guide pratique :

Quand répondre aux emails des futurs vacanciers qui semblent intéressés par votre location de vacances (ça peut faire toute la différence entre les autres propriétaires et vous)… - page 6

Le moyen le plus simple d'augmenter les clics sur votre annonce, sans dépenser plus- page 11

Comment faire rêver les gens qui tombent sur votre annonce (ce n'est pas compliqué, il faut juste connaître 2-3 trucs)… - page 16

Le moyen le plus efficace de prendre une longueur d'avance sur vos concurrents et de pérenniser votre activité de loueurs en saisonnier sur le long terme - page 23

3 façons d'afficher des tarifs plus élevés tout en louant autant (voire plus)… - page 28

L'erreur qui peut tout gâcher lorsque vous répondez par email à un locataire potentiel - page 35

4 astuces de copywriter pour donner envie aux internautes de lire l'intégralité de votre annonce (pendant qu'ils seront réticents à parcourir les annonces de vos concurrents)… - page 43

Vous avez maintenant entre les mains tout ce qu'il faut pour générer plus de réservations sans dilapider votre argent dans des choses qui n'apportent pas de résultats.

Et si vous utilisez une ou plusieurs des astuces du guide pratique, vous sortirez clairement du lot !

Accès direct

À vous maintenant de passer à l'action !


Axel

Top