Un détail qui fait gagner du temps au locataire… et à vous :

remettre les clés au propriétaireIl vous est probablement arrivé de vous prendre la tête avec la remise des clés

Que ce fut en tant que locataire ou en tant qu’hôte…

Vous savez, vous devez fixer un rendez-vous avec le locataire le jour de son départ pour qu’il vous remette les clés.

Du coup, vous devez trouver un horaire qui vous convient à tous les deux, et qui au final ne vous arrange pas toujours.

Vous perdez du temps à convenir d’une heure avec votre hôte

Etc…

Il y a une astuce toute bête qui vous permet d’éviter ça.

Vous la connaissez probablement, car elle est simple.

Il n’empêche qu’elle permet au locataire et à l’hôte de jouir d’une plus grande liberté à la fin de leur séjour.

Ça leur enlève un poids psychologique.

Ça leur permet de ressentir moins de pression avec toutes les choses qu’ils pourraient avoir à faire à la fin de leur séjour.

De nombreux propriétaires procèdent de cette manière :

Demander aux locataires de laisser les clés dans la boîte aux lettres à leur départ.

C’est tout bête, mais ça facilite la vie à tout le monde.

Et si vous n’avez pas de boîte aux lettres, ou que vous ne pouvez pas y laisser des clés, vous pouvez toujours demander à vos locataires de cacher les clés dans un endroit bien précis (en prenant tout de même quelques précautions).

Et vous pouvez aller encore plus loin :

Si vous êtes souvent occupé et que vous n’avez pas toujours le temps d’accueillir vos locataires en personne, vous pouvez déposer vos clés dans une boîte ou un mini-coffre fort à code, dont vous communiquez le code à vos locataires avant leur arrivée.

Ce qui fait que vous n’avez même pas besoin d’être présent physiquement à l’arrivée et au départ de vos locataires.

C’est intéressant pour gagner du temps.
Même si je recommande d’accueillir physiquement vos locataires pour améliorer leur expérience.
Après, tout dépend de l’endroit où vous faites de la location.

Une autre alternative : pour la remise des clés, vous pouvez vous arranger avec un voisin ou le concierge (moyennant si nécessaire une petite rémunération).

Il existe une multitude d’astuces qui vous permettent d’être plus efficace dans votre travail de loueur en saisonnier.
À vous de les trouver et de les tester !

Bien...

Je vous ai préparé un deuxième article dans lequel vous allez découvrir une série de stratégies et de techniques pour attirer de nombreux locataires potentiels vers votre offre de location de vacances…

Dont une proportion non négligeable se transformera en locataires qui viendront effectivement séjourner chez vous, et contribuer à remplir votre planning et doper vos revenus.

Ces nouvelles méthodes d’acquisition de locataires vont vous permettre de toucher de nombreux locataires potentiels souvent laissés de côté (et qui pourtant représentent une part considérable des touristes et vacanciers désireux de trouver un logement pour leur séjour).

Les façons de faire qu’on va voir ensemble ici vont vous permettre de générer de nombreuses réservations supplémentaires.

Et elles vous seront utiles même dans le cas où vous remplissez déjà votre planning.

Car vous allez pouvoir apprendre à exploiter de nouvelles sources d’acquisition de locataires et ainsi de sécuriser votre activité sur le long terme (très utile dans le cas où l’une de vos sources actuelles deviendrait défaillante, comme un site d’annonces qui ferait faillite ou qui déclasserait votre annonce).

Et si à l’heure actuelle vous avez du mal à trouver davantage de locataires et à faire croître votre activité de loueur en saisonnier, ces façons de faire devraient justement vous intéresser.

Car vous allez exploiter des canaux d’acquisition de locataires que quasiment aucun loueur en saisonnier n’exploite.

Et s’ils ne les exploitent pas, ce n’est pas parce qu’ils les considèrent comme peu profitables, c’est surtout parce qu’ils ne les connaissent pas.
Ou alors parce qu’ils en ignorent le potentiel.

Je ne vous en dis pas plus ici, et je vous laisser aller découvrir tout ça ici :
=> Trouver des locataires À LA PELLE : stratégies et techniques OUBLIÉES

Axel

Top