Trouver un locataire : 4 solutions passées en revue

trouver un locataireVoici 4 possibilités pour trouver un locataire pour votre location meublée.

Trouver locataire à sa location n’est pas toujours facile.

Selon l’emplacement de votre bien immobilier, certaines solutions sont plus ou moins adaptées.

Comment trouver un locataire ?

Et de préférence comment trouver un locataire rapidement ?

1. Passer une petite annonce sur internet ou dans la presse

La solution la plus répandue est de publier une annonce sur internet ou dans un magazine.

Publier sur les sites de petites annonces

Sur internet, il est de moins en moins facile d’être visible. Vous devez donc multiplier vos chances en multipliant les canaux de publication. Pour ce faire, vous devez publier vos annonces sur autant de sites que possible.

Voici les principaux sites de petites annonces généralistes à fort trafic à ne pas louper :

Ainsi que deux sites de petites annonces spécialisés dans l’immobilier :

Ainsi que certains sites de mise en relation inversée, comme LocService (ce sont les propriétaires qui contactent les locataires, contrairement aux sites de petites annonces classiques).

Publier sur les sites d’annonce spécialisés

Si vous louez en saisonnier, des sites d’annonce ultra connu tels que Abritel, Amivac ou Homelidays vous aideront à remplir votre planning.

Conseil pour rédiger une bonne annonce :

Le futur locataire doit pouvoir visualiser rapidement sur les caractéristiques essentielles de votre logement. Veillez à indiquer de manière claire et précise :

  • Superficie
  • Prix
  • Étage (et si étage élevé préciser si l’immeuble dispose ou non d’un ascenseur)
  • Type de cuisine
  • Proximité des commerces et transports en commun
  • Proximité des principaux centres d’intérêt si vous visez des touristes ou vacanciers

Et bien sûr n’oubliez pas d’afficher plusieurs photos. C’est primordial pour trouver des locataires réellement intéressés.

petites annonces pour trouver des locataires

Faire labelliser son logement

Pour une location saisonnière, vous pouvez booster votre visibilité en faisant labelliser votre logement. Faire classer son appartement ou sa maison permet de faire partie d’un réseau.

Votre logement est publié sur les sites des labels et apparaît dans les résultats de recherche des touristes et vacanciers. Les offices de tourisme font aussi figurer les logements classés dans des listes qu’elles mettent à disposition des vacanciers.

Quelques exemples de labels : Meublé de tourisme, Gîtes de France, Clévacances

Les labels permettent en plus de cela de gagner en crédibilité. Les futures locataires sont assurés de tomber sur une habitation de qualité.

2. Faire appel à un professionnel

Une solution efficace consiste à faire appel à une agence immobilière.

Vous pouvez confier un mandat à une agence spécialisée dans la location meublée ou saisonnière.

Elle se charge du choix des locataires, de la signature des baux, de l’encaissement des loyers, des états des lieux, du ménage, des assurances, etc…

L’inconvénient est qu’elle prend généralement 20 à 30% des loyers.

En pratique, si vous décidez de confier la mission de rechercher un locataire à une agence immobilière, vous aurez le choix entre 2 types de mandat : le mandat simple et le mandat exclusif.

Le mandat simple : la location de votre bien est confiée à plusieurs agences, mais…

Si vous choisissez de louer sur des courtes périodes, vous allez devoir être très rigoureux. Ce type de mandat vous demandera d’être très précis au niveau de votre planning de location.

Pourquoi ? Parce que les agences concurrentes n’auront pas une vision globale de votre calendrier de location et du taux de remplissage de votre logement. Elles vous pousseront à louer sans avoir une vision long terme.

Un conseil : évitez d’accepter trop tôt les locations de seulement quelques jours car cela vous empêchera d’accepter par la suite une location plus intéressante pour une période d’un mois ou plus.

Le mandat exclusif : la location de votre logement est confié à une seule agence

Je préfère opter pour le mandat exclusif. Plus simple et plus sûr.

L’agence qui détient ce mandat est assurée de travailler en toute sécurité. Elle s’investira davantage dans la recherche d’un locataire. Et pour le coup son objectif sera bel et bien d’atteindre le meilleur taux de remplissage possible.

agence immobilière pour trouver locataires

3. Utiliser le bouche à oreille pour trouver un locataire

Suivant votre réseau de connaissances, cette méthode peut se révéler plus ou moins efficace.

Vous pouvez informer le gardien de votre immeuble, vos voisins, vos collègues, vos amis… que vous recherchez un locataire.

Mais cette méthode présente deux inconvénients :

  1. Les résultats sont aléatoires. Vous ne pouvez pas utiliser cette méthode seule pour trouver espérer trouver des locataires (à moins que vous ayez des locataires récurrents ou un réseau très développé)
  2. Vous pouvez vous retrouver dans une situation inconfortable en refusant des louer à des amis d’amis (par exemple s’ils ne présentent pas de garanties financières nécessaires)

trouver un occupant avec le bouche à oreille

4. Construire un site web dédié à votre location

Cette technique prend un certain temps à mettre en place (plusieurs mois) mais s’avère payante sur le long terme.

Vous créez votre site internet contenant quelques pages que vous positionnez sur des mots clés précis qui vous rapporteront un trafic qualifié.

Cette stratégie est particulièrement adaptée à la location saisonnière.

Je parlerai de cette méthode plus en détails dans un prochain article.

site web trouver locataire

Multiplier les canaux de diffusion pour optimiser ses chances de trouver un occupant

Pour trouver un locataire rapidement, le must est de diversifier votre communication : une stratégie petites annonces + site web peut s’avérer terriblement efficace si elle est bien menée.

Dénicher le bon locataire n’est pas toujours chose facile

Certaines périodes de l’année ne sont pas propices à l’acquisition de locataires pour notre location.
Que celle-ci soit une location saisonnière ou une location meublée classique.

Comme dans tout business, il faut trouver des clients pour faire prospérer et croître son entreprise.

Dans le secteur de la location saisonnière, ce sont les locataires qui font prospérer et croître votre activité.
Car sans eux, votre investissement locatif n‘a plus de sens.
Sans eux, il est parfois difficile pour certains nouveaux propriétaires de rembourser les mensualités de leur crédit.

Et c’est encore plus délicat du fait que les locataires sont sur-protégés, notamment dans le cas de la location meublée classique.

Je me rappelle de l’époque où j’étais encore étudiant.
Mais plus précisément du moment où j’étais à la recherche d’un logement, au début de l’année scolaire.

Ayant visité bon nombre de différents appartements dans la ville où j’étudiais (Grenoble), j’ai fini par trouver un appartement tout mignon, ayant une belle vue sur le jardin de Ville (un parc bien connu dans le centre ville de Grenoble)…

comment rechercher un locataire

C’était absolument ce qu’il me fallait.
Sauf que j’ai fait l’erreur de dire à mon propriétaire que je n’allais rester que 9 mois, soit la durée de l’année scolaire.

Ce qui a eu pour effet de le refroidir et, étant donné qu’il avait un crédit à rembourser (le crédit qui lui avait permis d’acquérir cet appartement), et n’étant pas sûr de pouvoir trouver un autre locataire au bout des 9 mois, il n’a pas accepté de me prendre en tant que locataire.
Et a préféré choisir un autre locataire, qui avait a priori prévu de rester plus longtemps.

Tout ça pour dire que trouver un locataire c’est bien beau, mais encore faut-il trouver un locataire fiable. Un locataire qui ne pose aucun problème et qui vous garantit de pouvoir assurer la rentabilité de votre investissement locatif.
Que ce soit un investissement locatif meublé classique ou un investissement locatif saisonnier.

Car en location saisonnière, on peut avoir bien des surprises : arnaques, détériorations, locataires exécrables qui laissent en prime de leur comportement inacceptable un avis négatif sur votre annonce de location saisonnière…
Et en location meublée classique un locataire qui cesse de payer son loyer et qui bien sûr est surprotégé par le gouvernement, vous laissant dans la merde (il n’y a pas d’autre mot), sans revenus pour rembourser votre crédit…

Ce n’est pas le cas dans les autres pays.
Ce n’est qu’en France qu’on voit ça.

Rendez-vous dans n’importe quel autre pays du monde (ou presque) et vous constaterez que les gens y sont souvent plus terre à terre.
C’est plus équitable des deux côtés.
Il n’y a pas tout un tas de procédures toutes plus farfelues et laborieuses les unes que les autres..
Et c’est bien mieux ainsi.

Dans la plupart des pays, si le locataire ne paye pas son loyer, il dégage. Point barre.

Combien de ce genre d’histoires voit-on tous les ans ?
Des locataires qui profitent du système en se faisant loger gratuitement…

Pouvant mettre en périple l’avenir de la famille d’un honnête citoyen qui a travaillé dur pour acquérir un bien immobilier bien à lui. De manière entre autre à préparer l’avenir de ses enfants.
Et de manière à pouvoir se payer une retraite que l’état sera probablement incapable de lui payer.

trouver un locataire pour réduire le préavis

Certains loueurs en saisonnier peinent à trouver des locataires à certaines périodes de l’année.
Et même en haute saison pour certains.

Certains d’entre eux se lamentent sur leur sort, en se disant que c’est à cause de la région, à cause de la saison…

Au lieu de se creuser les méninges pour pouvoir faire décoller leur investissement locatif, ils décident de se complaire dans la médiocrité.

Et c’est normal après tout.
D’un côté, c’est rassurant.
On se dit que la balle n’est plus dans notre camp et qu’au moins au aura essayé.
Sauf qu’il a toujours un moyen de faire mieux.
De faire beaucoup mieux.

Il y a toujours des stratégies innovantes et astucieuses qu’on peut mettre en place pour trouver des locataires.
Même dans les endroits les plus paumés du pays.
Même pendant la saison la plus ingrate de l’année.

Simplement, il ne faut pas faire comme tout le monde.
Sinon on n’obtiendra pas de meilleurs résultats que la moyenne (à moins d’avoir un gros coup de chance, et encore).

Et quand on y réfléchit, ce n’est pas forcément très compliqué.
Il suffit juste d’être un peu créatif.
Et d’avoir ses sens en éveil au quotidien, afin de trouver tout le temps de nouvelles idées.
Des idées qui peuvent parfois rapporter gros.

dossier location appartement

Seulement, ces idées il faut les tester, de manière à voir ce qu’on peut en tirer.
Afin de trouver des techniques et des stratégies qui fonctionnent pour nous.
Celles qui nous apportent des locataires à la pelle.
Et c’est toujours possible, quel que soit l’endroit où vous faites de la location, et quelle que soit la période de l’année à laquelle vous souhaitez louer.

Enregistrer

Bien...

Je vous ai préparé un deuxième article dans lequel vous allez découvrir une série de stratégies et de techniques pour attirer de nombreux locataires potentiels vers votre offre de location de vacances…

Dont une proportion non négligeable se transformera en locataires qui viendront effectivement séjourner chez vous, et contribuer à remplir votre planning et doper vos revenus.

Ces nouvelles méthodes d’acquisition de locataires vont vous permettre de toucher de nombreux locataires potentiels souvent laissés de côté (et qui pourtant représentent une part considérable des touristes et vacanciers désireux de trouver un logement pour leur séjour).

Les façons de faire qu’on va voir ensemble ici vont vous permettre de générer de nombreuses réservations supplémentaires.

Et elles vous seront utiles même dans le cas où vous remplissez déjà votre planning.

Car vous allez pouvoir apprendre à exploiter de nouvelles sources d’acquisition de locataires et ainsi de sécuriser votre activité sur le long terme (très utile dans le cas où l’une de vos sources actuelles deviendrait défaillante, comme un site d’annonces qui ferait faillite ou qui déclasserait votre annonce).

Et si à l’heure actuelle vous avez du mal à trouver davantage de locataires et à faire croître votre activité de loueur en saisonnier, ces façons de faire devraient justement vous intéresser.

Car vous allez exploiter des canaux d’acquisition de locataires que quasiment aucun loueur en saisonnier n’exploite.

Et s’ils ne les exploitent pas, ce n’est pas parce qu’ils les considèrent comme peu profitables, c’est surtout parce qu’ils ne les connaissent pas.
Ou alors parce qu’ils en ignorent le potentiel.

Je ne vous en dis pas plus ici, et je vous laisser aller découvrir tout ça ici :
=> Trouver des locataires À LA PELLE : stratégies et techniques OUBLIÉES

Axel

Top