Quoi répondre à un locataire potentiel qui annule sa réservation avant le versement des arrhes ou de l’acompte ?

que dire à un locataire qui se désisteQuoi répondre à un locataire potentiel qui annule au dernier moment ?

Comment réagir face à une personne qui annule sa réservation à la dernière minute, juste avant le versement des arrhes ou de l’acompte ?

Il vous est peut-être déjà arrivé de vous retrouver dans cette situation un peu frustrante.

J’écris cet article suite à un message que Jenny, une lectrice de Loueur-Efficace, m’a envoyé sur Facebook :

Bonjour, J’aime beaucoup le contenu des vos informations, très très pratique ;) J’ai une petite question, qui intéressera sûrement d’autres propriétaires : faut-il répondre à un locataire qui annule sa réservation avant versement des arrhes ? Je dirais oui mais sûrement qu’il doit y avoir « une façon adéquate » de répondre afin de savoir peut-être pourquoi ce revirement ?

Et voici ce que je lui ai répondu :

Bonjour Jenny ! Content que mes info vous soient utiles ;) Concernant votre question, oui il faut répondre, car on ne peut en tirer que du positif : on peut lui demander pourquoi il a annulé, en écrivant par exemple quelque chose comme : « Afin d’améliorer notre offre de location saisonnière, nous serions ravis si vous pouviez nous préciser la raison de votre annulation. Avons-nous loupé quelque chose ? Merci beaucoup de votre retour. » Selon moi c’est le meilleur moyen, après il y en a sûrement d’autres mais là tout de suite ils ne me viennent pas en tête. J’écrirai sûrement un petit article sur le sujet, avec plus de détails.

Donc comme prévu, j’écris cet article pour traiter le sujet de manière plus complète :

La clé, c’est de toujours rester amical

De ne pas le prendre personnellement.

Peut-être que la personne annule sa réservation car elle a finalement trouvé une location de vacances plus adaptée.

Peut-être qu’elle s’est finalement laissée convaincre par sa ou son conjoint qui était intéressé par une autre location.

Peut-être qu’un cas de force majeur l’empêche de venir séjourner chez vous (maladie, problème financier, …).

Ensuite, et c’est là que ça devient intéressant :

L’annulation peut être due à votre manière de communiquer :

Y avait-il quelque chose qui n’inspirait pas confiance dans votre annonce ? Ou dans l’email que vous avez envoyé à cette personne qui était a priori intéressée ?

Y avait-il un équipement particulier que les voyageurs auraient aimé avoir à disposition mais qu’ils n’ont pas trouvé chez vous ?

Etc…

Il existe une multitude de raisons

Et votre objectif ici, ça va être de trouver la ou lesquelles.

Car c’est de cette manière que vous pourrez réduire au maximum ces annulations non désirées dans le futur. Mais pas seulement :

Ça vous permettra aussi de communiquer de manière plus percutante sur votre location saisonnière. De susciter davantage d’intérêt.

Car vous en saurez plus sur ce que recherchent les futurs vacanciers. Ou sur ce qui peut les rebuter dans votre location.

Toutes les infos recueillies vous permettront de parfaire votre offre de location saisonnière. Et donc de louer plus.

Vous l’aurez compris :

Vous pouvez toujours tirer quelque chose de positif d’une annulation

Tout ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort.

Vous pouvez tirer profit de l’annulation en faisant en sorte d’en connaître la raison.

Et si la raison est liée à quelque chose que vous pouvez changer ou améliorer, alors agir en conséquence.

Voici quelques exemples de messages que vous pouvez envoyer suite à une annulation (à adapter bien entendu) :

« Avant d’annuler définitivement, nous aimerions savoir s’il y a quelque chose que nous pourrions faire pour vous faire changer d’avis. Nous cherchons constamment à nous améliorer et nous serions ravis d’avoir un retour de votre part. N’hésitez pas à être le plus honnête possible, rien ne nous blessera. Tout ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort :-).
Amicalement,
Michel »

« C’est entendu, nous procédons à l’annulation.
Si vous le permettez, nous aimerions vous demander pourquoi ce revirement de situation ? Un retour de votre part nous serait très utile pour améliorer notre location saisonnière. Si vous avez finalement choisi une autre location plutôt que la nôtre, qu’avait-elle de plus ? Nous serions ravi si vous pouviez nous répondre, car cela nous permettrait d’améliorer notre location de vacances. Par avance merci beaucoup ! »

Vous avez saisi l’esprit.

Vous pouvez même procéder de cette façon systématiquement avec chaque personne qui vous contacte mais qui au final ne réserve pas chez vous. Pour savoir pourquoi, et ce que vous pourriez faire pour vous améliorer :

Par exemple avec un locataire potentiel qui vous envoie une demande de renseignement et qui finalement réserve ailleurs. Ça peut toujours être source d’amélioration.

Bien...

Je vous ai préparé un deuxième article dans lequel vous allez découvrir une série de stratégies et de techniques pour attirer de nombreux locataires potentiels vers votre offre de location de vacances…

Dont une proportion non négligeable se transformera en locataires qui viendront effectivement séjourner chez vous, et contribuer à remplir votre planning et doper vos revenus.

Ces nouvelles méthodes d’acquisition de locataires vont vous permettre de toucher de nombreux locataires potentiels souvent laissés de côté (et qui pourtant représentent une part considérable des touristes et vacanciers désireux de trouver un logement pour leur séjour).

Les façons de faire qu’on va voir ensemble ici vont vous permettre de générer de nombreuses réservations supplémentaires.

Et elles vous seront utiles même dans le cas où vous remplissez déjà votre planning.

Car vous allez pouvoir apprendre à exploiter de nouvelles sources d’acquisition de locataires et ainsi de sécuriser votre activité sur le long terme (très utile dans le cas où l’une de vos sources actuelles deviendrait défaillante, comme un site d’annonces qui ferait faillite ou qui déclasserait votre annonce).

Et si à l’heure actuelle vous avez du mal à trouver davantage de locataires et à faire croître votre activité de loueur en saisonnier, ces façons de faire devraient justement vous intéresser.

Car vous allez exploiter des canaux d’acquisition de locataires que quasiment aucun loueur en saisonnier n’exploite.

Et s’ils ne les exploitent pas, ce n’est pas parce qu’ils les considèrent comme peu profitables, c’est surtout parce qu’ils ne les connaissent pas.
Ou alors parce qu’ils en ignorent le potentiel.

Je ne vous en dis pas plus ici, et je vous laisser aller découvrir tout ça ici :
=> Trouver des locataires À LA PELLE : stratégies et techniques OUBLIÉES

Axel

Top