Quelles infos partager avec vos potentiels locataires, et lesquelles garder pour VOUS…

Quelles informations partager avec ses locatairesDans les lignes qui suivent, vous allez découvrir quelles informations vous pouvez mettre en libre accès sur votre site web personnel.

Et lesquelles vous devez réserver à vos clients.

Partager autant que possibles des informations pertinentes sur votre site web personnel de location est un excellent moyen de générer de la confiance. Et donc de générer des réservations.

La plupart du temps, vous partagerez ces infos sous la forme d’articles de blog (publiés dans la partie blog du site internet de votre location de vacances).

Ces infos sont généralement des trucs et astuces relatifs à votre région. Des trucs qui aideront vos locataires et leur feront gagner du temps, et de l’argent.

Or, s’il y a des infos que vous pouvez partager sans compter, il y en a d’autres que vous devez garder pour vous et pour les personnes qui séjournent effectivement chez vous.

Peut-être qu’aujourd’hui vous ne savez pas vraiment quelles infos partager avec les visiteurs de votre site web.

Peut-être que vous avez peur de révéler certaines informations dites sensibles.

Par conséquent, vous êtes confus. Vous ne savez pas quoi mettre en accès libre sur votre site web.

Et c’est à juste titre que vous aimeriez savoir quelles infos vous pouvez donner exactement, et lesquelles vous devez réserver qu’à vos clients.

Donner de l’information vous permet de convertir bien plus de visiteurs en locataires

Certes, certains prendront vos infos et repartiront dans la nature.

D’autres ignoreront vos infos…

Mais la plupart seront intéressés et la lecture de vos infos engendreront une réservation… chez vous.

info locations saisonnières

Les infos à partager tombent dans 2 catégories :

Dans notre secteur, information = pouvoir. C’est pourquoi quand nous partageons de l’information, nous devons le faire avec précaution.

Quand vous partagez une information spéciale sur votre région, vous devez au préalable vous demander à quelle catégorie appartient cette info :

1. Les astuces utiles :

Ce sont les astuces qui découlent de votre expérience. Elles permettent généralement de gagner du temps, de faciliter la vie des locataires lors de leurs vacances chez vous, de les faire se sentir chez eux, etc… Ces infos peuvent (et doivent) être partagées généreusement sur votre blog, dans vos guides, dans vos emails… Elle permettent de vous construire une solide crédibilité.

2. Les infos sensibles :

Ce sont les infos dont la mise en libre accès pourraient compromettre leur valeur. Le fait qu’elles soient rendues publiques peuvent les rendre rapidement obsolètes. Il peut s’agir par exemple d’un code secret pour accéder à une partie privée d’un parc, d’un numéro de téléphone d’une célébrité de la région, etc… Vous devez réserver ce genre d’infos à vos clients, et seulement à vos clients.

En conclusion, n’hésitez pas à partager les infos dont l’obtention vous a demandé beaucoup de travail, mais gardez pour vos clients et pour vous les infos sensibles.

Vous pourriez penser que si vous partagez toutes ces infos, les locataires n’auront plus besoin de vous.

Mais vous remarquerez que dans le cas d’une location saisonnière, quand vous donnez encore plus de valeur à vos véritables clients, la plupart d’entre eux sont enchantés et se transforment en clients fidèles, qui reviennent à plusieurs reprises chez vous.

Bien...

Je vous ai préparé un deuxième article dans lequel vous allez découvrir une série de stratégies et de techniques pour attirer de nombreux locataires potentiels vers votre offre de location de vacances…

Dont une proportion non négligeable se transformera en locataires qui viendront effectivement séjourner chez vous, et contribuer à remplir votre planning et doper vos revenus.

Ces nouvelles méthodes d’acquisition de locataires vont vous permettre de toucher de nombreux locataires potentiels souvent laissés de côté (et qui pourtant représentent une part considérable des touristes et vacanciers désireux de trouver un logement pour leur séjour).

Les façons de faire qu’on va voir ensemble ici vont vous permettre de générer de nombreuses réservations supplémentaires.

Et elles vous seront utiles même dans le cas où vous remplissez déjà votre planning.

Car vous allez pouvoir apprendre à exploiter de nouvelles sources d’acquisition de locataires et ainsi de sécuriser votre activité sur le long terme (très utile dans le cas où l’une de vos sources actuelles deviendrait défaillante, comme un site d’annonces qui ferait faillite ou qui déclasserait votre annonce).

Et si à l’heure actuelle vous avez du mal à trouver davantage de locataires et à faire croître votre activité de loueur en saisonnier, ces façons de faire devraient justement vous intéresser.

Car vous allez exploiter des canaux d’acquisition de locataires que quasiment aucun loueur en saisonnier n’exploite.

Et s’ils ne les exploitent pas, ce n’est pas parce qu’ils les considèrent comme peu profitables, c’est surtout parce qu’ils ne les connaissent pas.
Ou alors parce qu’ils en ignorent le potentiel.

Je ne vous en dis pas plus ici, et je vous laisser aller découvrir tout ça ici :
=> Trouver des locataires À LA PELLE : stratégies et techniques OUBLIÉES

Axel

Top