Propriétaires, évitez les arnaques en location saisonnière

Les arnaques à la location sont devenues fréquentes, il n’y a plus que les vacanciers qui en sont victimes mais aussi les propriétaires.

Mais comment s’en défendre alors ?

Comprendre la demande d’informations

Lors de la prise de contact, il se peut que votre interlocuteur ne vous demande aucune photo mais s’intéresse seulement aux prix de vos locations. Il vous précise également les dates de son séjour avant de vous affirmer que celles-ci restent cependant flexibles.

Vous devez également vous méfier lorsque le contact vous prend une location pour un long séjour, généralement plus d’un mois. Lorsque votre contact insiste pour louer entièrement votre logement ou votre plus belle chambre et que le tarif, malgré un montant élevé, ne lui fait pas peur, ça peut aussi sentir l’arnaque.

Vous recevez un long message de votre contact mentionnant de nombreux détails sur son futur séjour, un message bourré d’incohérence puisque son nom change d’un paragraphe à un autre, il vous informe qu’il voyagera avec sa famille puis mentionne plus bas qu’il s’agit d’un couple, demande à louer votre appartement alors qu’il s’agit d’une maison…

Il arrive également que votre contact s’occupe de l’organisation du séjour de quelqu’un d’autre, alors méfiance ! Les messages avec de nombreuses fautes d’orthographe et de nombreuses erreurs grammaticales devraient également vous mettre la puce à l’oreille.

Quelques conseils

Pensez toujours à vérifier l’adresse mail ou le nom de votre contact sur le web pour voir s’il n’est pas déjà connu en tant qu’arnaqueur. Les forums et blogs permettent généralement de partager des expériences entre propriétaires ou locataires.

La première intuition joue également un rôle important alors ne répondez pas si la demande de votre contact vous paraît suspecte. Une fois que vous aurez répondu au message il sera trop tard car votre adresse figurera désormais dans leurs listings.

Il arrive souvent lors d’arnaques à la location saisonnière que le contact vous précise que son séjour lui est offert par un autre, généralement son employeur. Il vous parvient alors un chèque avec un montant plus élevé que celui de votre location et votre contact vous demande de rembourser la différence.

Ne concluez jamais de transactions sans au moins un contact téléphonique et pensez à prévenir votre banque afin qu’elle refuse le paiement. Certains propriétaires répondent même en mentionnant qu’ils refusent toute somme supérieure à celle demandée par la location et que la différence sera transféré dans un compte bloqué et surveillé par la police !

arnaqueur

Si vous passez par un site de diffusion d’annonces et que vous avez été contacté via ce dernier, contactez l’administrateur pour que le mail de votre contact soit bloqué en cas de doute.

Le contrat

Le contrat de location est un document très important qui peut servir en cas de litige avec vos locataires. Il doit donc garantir qu’aucun malentendu ne soit possible.

En effet, les dégradations des locations saisonnières après le séjour d’un locataire sont assez fréquentes. Il est donc préférable que votre contrat mentionne à qui incombe la responsabilité de rembourser les dégâts (caution).

Notez également que tout propriétaire peut indiquer dans le contrat qu’il refuse toute présence d’animal au sein de sa location, mais n’oubliez pas que toute clause à caractère discriminatoire (refus d’accepter les enfants de bas âge par exemple) est punie par la loi.

Article invité rédigé par Marco Vasco Australie

Bien...

Je vous ai préparé un deuxième article dans lequel vous allez découvrir une série de stratégies et de techniques pour attirer de nombreux locataires potentiels vers votre offre de location de vacances…

Dont une proportion non négligeable se transformera en locataires qui viendront effectivement séjourner chez vous, et contribuer à remplir votre planning et doper vos revenus.

Ces nouvelles méthodes d’acquisition de locataires vont vous permettre de toucher de nombreux locataires potentiels souvent laissés de côté (et qui pourtant représentent une part considérable des touristes et vacanciers désireux de trouver un logement pour leur séjour).

Les façons de faire qu’on va voir ensemble ici vont vous permettre de générer de nombreuses réservations supplémentaires.

Et elles vous seront utiles même dans le cas où vous remplissez déjà votre planning.

Car vous allez pouvoir apprendre à exploiter de nouvelles sources d’acquisition de locataires et ainsi de sécuriser votre activité sur le long terme (très utile dans le cas où l’une de vos sources actuelles deviendrait défaillante, comme un site d’annonces qui ferait faillite ou qui déclasserait votre annonce).

Et si à l’heure actuelle vous avez du mal à trouver davantage de locataires et à faire croître votre activité de loueur en saisonnier, ces façons de faire devraient justement vous intéresser.

Car vous allez exploiter des canaux d’acquisition de locataires que quasiment aucun loueur en saisonnier n’exploite.

Et s’ils ne les exploitent pas, ce n’est pas parce qu’ils les considèrent comme peu profitables, c’est surtout parce qu’ils ne les connaissent pas.
Ou alors parce qu’ils en ignorent le potentiel.

Je ne vous en dis pas plus ici, et je vous laisser aller découvrir tout ça ici :
=> Trouver des locataires À LA PELLE : stratégies et techniques OUBLIÉES

Axel

Top