Propriétaire location saisonnière : à lire absolument

proprietaire location de vacancesVous êtes propriétaire d’un bien immobilier que vous souhaitez louer en saisonnier ?

Vous souhaitez développer votre location saisonnière en générant plus de réservations ?

Lisez bien ce qui suit, car la route est pavée de dangers, qui peuvent à terme se révéler fatals.

On sait tous que le succès d’une location de vacances réside dans la confiance et la crédibilité qu’on est capable de véhiculer.

Que ce soit pour un locataire fidèle ou bien un nouvel invité, votre capacité à véhiculer de la confiance et de la crédibilité détermine si oui ou non celui-ci va effectuer une réservation chez vous.

C’est pourquoi une annonce rédigée avec soin est si importante.

C’est aussi la raison pour laquelle des techniques marketing efficaces peuvent changer la donne : témoignages  d’anciens locataires, site web personnel pour votre location de vacances, une plaquette de votre région rédigée par vos soins… Tous ces éléments servent à véhiculer de la confiance.

Au fond, tous les locataires veulent pouvoir faire confiance à leur hôte :

Mettez-vous à leur place. Si vous sentez qu’on veut vous arnaquer ou que tout simplement vous ne sentez pas le truc, vous préférerez aller voir ailleurs.

Dit comme ça, ça peut sembler évident. Sauf que jusqu’à présent, la plupart des loueurs en saisonnier se sont basés sur autre chose faire prospérer leur location de vacances.

Jusqu’à maintenant, les loueurs en saisonnier ont préféré acheter des réservations en balançant leur argent dans des sites d’annonces. En achetant leur droit de communiquer sur ces sites, via des forfaits mensuels ou annuels. Ou bien en payant à la réservation.

locations saisonnieres obligations du proprietaire

Le principe de ces sites ?

Plus tu payes, plus tu as de réservations.

Quand on y réfléchit, on se dit que quelque chose cloche.

On se rend compte qu’au final, au lieu d’investir son argent de manière intelligente, on le jette par les fenêtres.

Car l’argent qu’on dépense dans les sites d’annonces ne sert qu’à générer de l’argent à court terme. Ce n’est pas comme de l’argent qu’on place et qui va nous rapporter de l’argent avec des intérêts cumulés.

Ça va à l’encontre de cette gestion intelligente et réfléchie de votre argent que vous avez été soucieux de mener jusqu’à présent.

Et le pire, c’est que les propriétaires trouvent ça normal. Ça s’est tellement répandu au cours des dernières années que tout le monde suit le mouvement. Sans se rendre compte du danger que ça représente :

La visibilité sur ces sites va coûter de plus en plus cher :

C’est indéniable. La compétitions va s’accentuer dans le marché de la location saisonnière, ce qui fait que la visibilité va se payer de plus en plus cher.

droit propriétaire location saisonnière

Vous trouvez que les prix que vous payez actuellement sont élevés ? Attendez de voir dans 3 ans…

La confiance, ça ne s’achète pas, ça se gagne, ça se mérite :

La fidélisation est quelque chose qu’on ne peut pas acheter.

Payer un forfait annuel sur un site d’annonce n’est pas ce qui vous fera fidéliser vos locataires. Non. Pour ça, vous ne pourrez pas tricher. Car ça demande du temps et des efforts.

Développer un marketing durable, ça demande un investissement sur le long terme. Ce n’est pas un achat qu’on fait comme ça sur un coup de tête.

Ça se mérite. Et le jeu en vaut la chandelle.

Car une fois que vous aurez développé votre propre marketing, vous serez indépendant des sites d’annonces et à l’abri de leur changement arbitraire de conditions d’utilisation ou de politique tarifaire.

Certains loueurs en saisonnier préfèreront jouer à la roulette russe avec ces sites et en paieront le prix fort. Tandis que vous, vous serez plus malin. Vous ne mettrez pas tous vos œufs dans le même panier.

Tous les propriétaires devraient en faire de même. Et se bouger maintenant.

Arrêter d’engraisser ces géants. Ces géants qui grossissent tous les ans et qui un jour écraseront tout le monde.

À l’heure où j’écris ces lignes, Booking.com entre autres prend 15% sur les réservations. Et la question n’est pas de savoir « si » mais QUAND ces sites vont monter leur taux de 15% à 20%, 25%, 30%…

Alors au lieu de participer à leur croissance, investissez dans la vôtre.

Ne basez pas votre marketing seulement sur ces sites-là et commencez à vous diversifier. En créant un site web personnel pour votre location.

Créez-vous un vraie marque. Une marque qui véhicule de la confiance et qui sera respectée au fil des ans. La confiance, ça se cultive. Restez en contact avec vos locataires. Fidélisez-les et générez des réservations à répétition.

Bien...

Je vous ai préparé un deuxième article dans lequel vous allez découvrir une série de stratégies et de techniques pour attirer de nombreux locataires potentiels vers votre offre de location de vacances…

Dont une proportion non négligeable se transformera en locataires qui viendront effectivement séjourner chez vous, et contribuer à remplir votre planning et doper vos revenus.

Ces nouvelles méthodes d’acquisition de locataires vont vous permettre de toucher de nombreux locataires potentiels souvent laissés de côté (et qui pourtant représentent une part considérable des touristes et vacanciers désireux de trouver un logement pour leur séjour).

Les façons de faire qu’on va voir ensemble ici vont vous permettre de générer de nombreuses réservations supplémentaires.

Et elles vous seront utiles même dans le cas où vous remplissez déjà votre planning.

Car vous allez pouvoir apprendre à exploiter de nouvelles sources d’acquisition de locataires et ainsi de sécuriser votre activité sur le long terme (très utile dans le cas où l’une de vos sources actuelles deviendrait défaillante, comme un site d’annonces qui ferait faillite ou qui déclasserait votre annonce).

Et si à l’heure actuelle vous avez du mal à trouver davantage de locataires et à faire croître votre activité de loueur en saisonnier, ces façons de faire devraient justement vous intéresser.

Car vous allez exploiter des canaux d’acquisition de locataires que quasiment aucun loueur en saisonnier n’exploite.

Et s’ils ne les exploitent pas, ce n’est pas parce qu’ils les considèrent comme peu profitables, c’est surtout parce qu’ils ne les connaissent pas.
Ou alors parce qu’ils en ignorent le potentiel.

Je ne vous en dis pas plus ici, et je vous laisser aller découvrir tout ça ici :
=> Trouver des locataires À LA PELLE : stratégies et techniques OUBLIÉES

Axel

Top