Pourquoi investir dans une location saisonnière ?

location saisonnière contratLes temps sont durs et beaucoup cherchent à trouver comment arrondir la fin du mois ou comment avoir des revenus supplémentaires, en usant de leur bien.

La location saisonnière est une alternative devenue très appréciée.

Mais pourquoi au juste ?

Une fiscalité propice

Considérée comme étant un activité commerciale, la location saisonnière relève au titre de l’impôt sur le revenu de la catégorie des BIC ou bénéfices industriels et commerciaux.

Un abattement de 50 % est appliqué sur les recettes si elles ne dépassent pas 32 600 €.
Et vous passerez sous le régime de la micro-entreprise.

Cet abattement qui coûte dans les alentours de 300 € peut couvrir les charges, amortissements compris.

Dans le cas contraire, vous passerez sous le régime réel.

Les frais réels seront déduits, donc l’amortissement du logement et du mobilier.

Des démarches simples

Rien de contraignant à faire pour se lancer dans la location saisonnière.

Il vous suffit d’avoir une autorisation administrative, qui s’obtient après une demande déposée à la mairie.

Pour dénicher les locataires, il existe une panoplie de plateforme en ligne au service des propriétaires.

Par la même occasion, des sites, des blogs et des forums conseillent et délivrent les bonnes recettes pour réussir dans le domaine.

Vous êtes libre de fixer à votre guise les tarifs, de proposer des services supplémentaires ou d’imposer des restrictions.

(cf modèle de contrat de location saisonnière)

Vous ne risquez pas les impayés

Bêtes noires des propriétaires.

Ce point est une force essentielle de la location saisonnière.

Probablement l’une des avantages qui attirent le plus les locataires.

Systématiquement, les locataires sont tenus de régler un acompte lors de la réservation et avant l’acquisition des lieux, ils doivent payer la totalité du loyer.

Vous n’êtes donc pas obligé d’avoir recours à une assurance contre les impayés et vous n’aurez pas besoin de garant. Ce qui vous écartera des difficulté en cas d’acquisition à crédit.

Quelques avantages personnels

Le premier avantage est l’épanouissement personnel: du fait d’entendre les locataires ravis et satisfaits de leur séjour.

Sans oublier que vous allez élargir vos contacts et ceci renforcera vos liens sociaux.

Qui plus est, vous auriez plus intérêt à entretenir et à prendre soin de votre bien.

Par ailleurs, avec le temps et les expériences, vous pouvez faire de la location saisonnière une profession et gagner encore plus.

D’autant plus que les demandes deviennent de plus en plus fortes depuis un certain temps.

Actuellement, même les pays d’outre-Atlantique s’y sont mis.
On trouve de nombreuses locations saisonnières surtout en Amérique du Nord, comme le Canada ou les États-Unis où l’on dénombre de plus en plus de particuliers qui font de leurs résidences secondaires une location saisonnière.

Que vous soyez déjà propriétaire d’un bien, ou que vous êtes à la recherche de projet à entreprendre pour faire un investissement, lancez-vous sans plus hésiter dans la location saisonnière.

Le concept est aussi bien bénéfique pour vous que pour les locataires.

Bien...

Je vous ai préparé un deuxième article dans lequel vous allez découvrir une série de stratégies et de techniques pour attirer de nombreux locataires potentiels vers votre offre de location de vacances…

Dont une proportion non négligeable se transformera en locataires qui viendront effectivement séjourner chez vous, et contribuer à remplir votre planning et doper vos revenus.

Ces nouvelles méthodes d’acquisition de locataires vont vous permettre de toucher de nombreux locataires potentiels souvent laissés de côté (et qui pourtant représentent une part considérable des touristes et vacanciers désireux de trouver un logement pour leur séjour).

Les façons de faire qu’on va voir ensemble ici vont vous permettre de générer de nombreuses réservations supplémentaires.

Et elles vous seront utiles même dans le cas où vous remplissez déjà votre planning.

Car vous allez pouvoir apprendre à exploiter de nouvelles sources d’acquisition de locataires et ainsi de sécuriser votre activité sur le long terme (très utile dans le cas où l’une de vos sources actuelles deviendrait défaillante, comme un site d’annonces qui ferait faillite ou qui déclasserait votre annonce).

Et si à l’heure actuelle vous avez du mal à trouver davantage de locataires et à faire croître votre activité de loueur en saisonnier, ces façons de faire devraient justement vous intéresser.

Car vous allez exploiter des canaux d’acquisition de locataires que quasiment aucun loueur en saisonnier n’exploite.

Et s’ils ne les exploitent pas, ce n’est pas parce qu’ils les considèrent comme peu profitables, c’est surtout parce qu’ils ne les connaissent pas.
Ou alors parce qu’ils en ignorent le potentiel.

Je ne vous en dis pas plus ici, et je vous laisser aller découvrir tout ça ici :
=> Trouver des locataires À LA PELLE : stratégies et techniques OUBLIÉES

Axel

Top