MAXIMISER vos REVENUS de location meublée : les 2 axes sur lesquels travailler

Dans les lignes qui suivent, vous allez découvrir une procédure à suivre pour maximiser vos revenus de location meublée.

Que vous fassiez de la location courte durée ou longue durée, ce qu’on va voir ici vous sera utile.

On va voir ensemble les deux axes sur lesquels travailler pour augmenter vos revenus de location.

Car à l’heure où vous lisez ces lignes, il est probable que vous ne retiriez pas autant de revenus de votre location que vous le pourriez.

Comme la plupart des propriétaires qui se lancent dans la location meublée, il est probable que vous perdiez de l’argent à cause de certains oublis et de certains points qui ne sont pas optimisés.

Et tout ça, on va en parler dans cet article.

Peut-être qu’aujourd’hui, vous avez un bien immobilier que vous louez en location meublée… à des touristes visitant la région, à des voyageurs d’affaires, à des couples souhaitant passer quelques jours en amoureux, etc…

Vous avez peut-être acquis ce bien immobilier en réalisant un emprunt… Et les revenus locatifs générés par la location de ce bien immobilier sont essentiels pour rembourser vos mensualités.

Ou peut-être que vous habitez vous-même dans ce logement mais que vous aimeriez le louer de temps en temps en utilisant une plateforme comme Airbnb… Et vous aimeriez pouvoir en tirer des revenus maximaux.

Et justement… Vous vous êtes peut-être contenté de fixer des tarifs un peu au hasardEn jetant un œil aux tarifs moyens des logements similaires aux vôtres dans votre quartier. Mais en fin de compte sans vraiment savoir si ces tarifs sont optimaux (on va parler un peu plus bas d’une procédure en 4 étapes qui vous permet de déterminer le tarif maximal auquel vous pouvez louer tout en conservant un taux d’occupation élevé).

Vous vous êtes peut-être aussi contenté de réaliser une annonce en allant voir comment étaient présentées les autres locations… Histoire d’avoir un « modèle » d’annonce qui semble faire l’affaire… Mais en fin de compte sans vraiment savoir si ces annonces convertissent… C’est-à-dire si elles suscitent l’intérêt du locataire potentiel qui tombe dessus et conduisent celui-ci à réserver.

Et comme la plupart des personnes qui se lancent dans la location meublée (et même celles qui ont déjà une certaine expérience en la matière), vous avez probablement des dépenses cachées qui pèsent sur vos revenus nets, et donc sur votre rentabilité.

Vous n’êtes pas tout seul :

La plupart des loueurs de meublés commettent ces erreurs.

La plupart des loueurs de meublés laissent de l’argent sur la table à cause de certains oublis ou d’informations incomplètes.

Même ceux qui ont des années d’expérience dans la location meublée

Et encore plus ceux qui débutent.

Et vu que tout le monde copie tout le monde, on ne s’en sort pas.

Quand on débute et qu’on n’a aucune expérience, on va naturellement aller voir comment s’y prennent les concurrents.
Et plus précisément comment s’y prennent les concurrents « moyens ».

On va donc copier le concurrent moyen en rédigeant une annonce banale et ennuyeuse, en fixant des tarifs au hasard, et sans chercher à réduire nos coûts.

Et en copiant le concurrent moyen, on va obtenir des résultats moyens.
Des résultats médiocres.
Des résultats qui sont bien en-deçà de ce qu’on pourrait obtenir en s’y prenant différemment.

Car ce n’est pas en copiant l’ordinaire qu’on obtient des résultats extraordinaires…

Ce n’est pas en copiant des loueurs de meublés qui génèrent des revenus qui sont dans la moyenne que vous allez toucher le gros lot.

Car le loueur de meublé moyen, il ne se préoccupe pas plus que ça de maximiser ses revenus de location.

Alors certes, ça compte pour lui (car qui n’aimerait pas gagner davantage ?).
Mais il ne va pas se décarcasser pour essayer de trouver une solution.
Surtout que dans la plupart des cas, il n’a même pas conscience que c’est possible.

Pour maximiser vos revenus de location, vous allez devoir vous y prendre différemment.

Vous allez devoir utiliser des stratégies que les autres loueurs de meublés ne connaissent pas (et donc n’utilisent pas).

Et de cette façon, vous allez pouvoir obtenir des résultats bien supérieurs à la moyenne.

Pour augmenter vos revenus de location meublée, vous allez devoir travailler sur deux axes :

  • Axe offensif : augmenter votre chiffre d’affaires (chercher à gagner plus)
  • Axe défensif : réduire vos coûts (chercher à dépenser moins)

C’est en travaillant sur chacun de ces deux axes que vous allez pouvoir maximiser vos revenus locatifs nets.

Votre chiffre d’affaires, vous pouvez commencer à l’augmenter dès cette semaine en mettant en place des actions bien précises qu’on va détailler un peu plus bas.

Il y a différents leviers sur lesquels vous pouvez agir pour faire rentrer plus d’argent dans vos caisses.

Et on parle ici de plusieurs centaines à plusieurs milliers d’euros en plus chaque mois (suivant le bien que vous louez, suivant d’où vous partez, etc…).

Vos coûts, vous pouvez commencer à les réduire dès aujourd’hui, en coupant certaines dépenses inutiles.

Vous allez aussi pouvoir définir un plan d’action concret pour réduire l’ensemble de vos coûts sur l’année (le tout accumulé représente parfois une somme conséquente).

Augmenter votre chiffre d’affaires et réduire vos coûts, ça revient tout simplement à augmenter l’argent entrant et à réduire l’argent sortant…

Quand vous avez mis en place des actions efficaces pour augmenter l’argent qui rentre dans vos caisses et réduire l’argent qui en sort, vos revenus locatifs nets sont souvent bien supérieurs aux revenus du loueur de meublés moyens

Qui ne se pré-occupe pas plus que ça de chercher à optimiser la rentabilité de son investissement locatif.

C’est pas que ça ne l’intéresse pas, c’est tout simplement qu’il pense déjà être à son maximum.

Il pense déjà qu’il loue à un tarif optimal ou que son taux d’occupation ne peut pas être amélioré davantage.

Et c’est bien dommage… Car ce sont plusieurs milliers d’euros qu’il laisse sur la table chaque année.

C’est bien dommage de fournir autant d’efforts et de ressources si c’est au final pour avoir des revenus qui sont en-deçà de ce qu’ils pourraient être.

Et malheureusement, c’est le cas d’énormément de loueurs de meublés.
Ils ont fourni énormément de ressources pour acquérir leur bien immobilier, et pensent que le travail s’arrête ici.

Or il y a tout un travail d’optimisation à effectuer par la suite pour maximiser la rentabilité de cet investissement.

Et comme on l’a vu un peu plus haut, ce travail d’optimisation se décompose en deux axes simples : augmenter son chiffre d’affaires et réduire ses coûts.

Ces deux axes, on va voir ensemble en détails comment les optimiser :

Pour ce faire, j’ai mis au point une formation dans laquelle on va traiter le sujet en profondeur.

Et cette formation, vous allez pouvoir y accéder un peu plus bas.

Dès ce soir, vous aurez déjà revu votre stratégie de communication sur les différentes plateformes que vous utilisez :

Vous aurez déjà commencé (et peut-être même fini) l’analyse qui va vous permettre de fixer un tarif optimal pour vos nuitées (ou vos semaines/mois, suivant les périodes de location que vous imposez).

Dès la fin de la semaine, vous aurez en place une stratégie de communication et de tarification qui vous permettra de faire rentrer davantage d’argent chaque mois dans vos caisses.
Et vous aurez déjà commencé à observer les premiers changements apportés par votre travail d’optimisation.

Vous aurez également passé en revue les différentes dépenses liées à votre location meublée : vous aurez identifié les dépenses inutiles à éliminer, ainsi que les dépenses pouvant être réduites.

Tout ceci combiné fera qu’à terme, au fil des mois et des années, vous aurez généré bien plus de revenus grâce à votre location meublée que vous n’en auriez générés si vous aviez continué à fonctionner en sous-régime.

Cela représente probablement des milliers ou des dizaines de milliers d’euros.
D’où l’importance de chercher à optimiser au plus tôt ces aspects de votre activité.

Et c’est justement ce qu’on va faire ensemble au cours de cette formation.

Par contre je vous préviens :

Il ne s’agit pas d’une formule magique qui va vous permettre d’augmenter vos revenus en claquant des doigts.

Tout ceci va vous demander un peu de boulot.
Vous allez devoir bosser quelques heures au début pour lancer la machine.

Mais l’avantage, c’est qu’une fois que c’est optimisé, il n’y a plus grand chose à faire. Si ce n’est le travail que vous fournissez actuellement pour gérer les réservations et les arrivées et départs de vos locataires.

La formation est constituée de deux modules principaux, correspondant chacun aux deux axes de travail.

Vous trouverez également un module additionnel rattaché au premier module, qui est un exemple en live (je filme mon écran) de la procédure qui permet de déterminer le tarif le plus élevé auquel vous pouvez louer tout en conservant un taux d’occupation optimal.

Module 1 :
La méthode pour augmenter de plusieurs centaines à plusieurs milliers d’euros par mois votre chiffre d’affaires de location meublée :

À la fin de ce premier module, vous avez mis en place un plan d’action concret pour augmenter les recettes de votre location meublée.

Vous avez commencé à agir sur les différents leviers permettant d’augmenter votre chiffre d’affaires.

Au programme :

Les 2 façons d’augmenter drastiquement votre chiffre d’affaires de location meublée (et comment concilier les deux)…

Quels canaux de communication utiliser pour attirer un maximum de locataires et ainsi maximiser votre taux d’occupation (il y a certains canaux à privilégier, qui permettent de générer rapidement des revenus conséquents)…

Quelles plateformes privilégier dans un premier temps pour générer des réservations à moindres frais

5 règles à suivre pour concevoir une annonce qui convertit un maximum de locataires potentiels en locataires séjournant effectivement chez vous

Les différentes façons de créer un titre qui donne envie (on va passer en revue pas mal d’exemples concrets pour que vous saisissiez bien l’esprit)…

2 options pour mettre en ligne des photos qui donnent envie (et qui vous font sortir du lot)…

4 bonnes pratiques pour réaliser vous-même des photos de qualité professionnelle (je partage avec vous les astuces de pro utilisées par les photographes d’intérieur)…

Comment rédiger une description qui donne envie aux internautes de venir séjourner chez vous… et pas ailleurs (on va voir ensemble une formule en 2 temps pour concevoir des phrases « choc » qui vont conduire l’internaute à se voir déjà en vacances chez vous)…

Comment obtenir de nombreux avis positifs (et éviter les avis négatifs) sur votre annonce…

Une petite astuce pour palier à une absence d’avis sur votre annonce (particulièrement utile quand on débute et qu’on n’a aucun témoignage sur notre annonce)…

Comment vous présenter sur votre page propriétaire Airbnb, Homelidays… pour inspirer confiance et sympathie (ça peut parfois faire la différence entre vous et certains concurrents)…

Une première façon très simple d’augmenter de manière non négligeable vos tarifs à la nuitée (et dans quels cas cela peut fonctionner pour vous)…

Une procédure en 4 étapes pour déterminer le tarif le plus élevé auquel vous pouvez louer tout en conservant un taux d’occupation optimal (j’ai dédié à l’application de cette procédure un module entier, que vous allez découvrir juste en-dessous)…

Module additionnel :
Application de la procédure en 4 étapes pour déterminer le tarif le plus élevé auquel vous pouvez louer :

Si vous ne louez pas assez cher, vous perdez de l’argent.
Et si vous louez trop cher, vous ratez trop de réservations et donc vous perdez également de l’argent.

La clé, c’est de trouver le bon compromis.
C’est de trouver l’équilibre qui vous permet de générer des revenus les plus élevés possible.

Ce module consiste en une analyse comparative qui va vous permettre de déterminer à quel tarif maximal vous pouvez louer tout en conservant un taux d’occupation élevé.

Je vous montre en détails comment vous y prendre, à travers un exemple concret (je filme mon écran et vous montre tout).

Au programme :

Comment trouver les propriétés similaires à la vôtre et connaître leur taux d’occupation approximatif (c’est ce qui va nous permettre par la suite de calculer un score dont on se servira pour déterminer le tarif le plus avantageux pour nous)…

Comment sélectionner les propriétés à comparer pour votre analyse

Quelles propriétés éliminer de votre analyse pour éviter d’avoir des résultats biaisés

Les variables à prendre en compte pour le calcul du score qui va vous permettre de connaître le prix le plus élevé auquel vous pouvez louer tout en continuant à attirer un maximum de locataires…

La formule exacte qui vous permet de calculer le score des différentes propriétés de votre analyse comparative

Les 6 colonnes à intégrer au tableau que vous allez utiliser pour votre analyse

Où s’arrêter pour votre analyse ?

Module 2 :
La méthode pour réduire vos coûts :

Vous pouvez très bien augmenter vos revenus sans augmenter votre chiffre d’affaires, tout simplement en réduisant vos coûts.

À la fin de ce module, vous avez listé l’ensemble des coûts relatifs à votre location meublée.

Vous avez commencé à mettre en place des actions concrètes pour réduire ces coûts. Et ainsi diminuer l’argent sortant.

Au programme :

Quel objectif vous devez vous fixer quand vous cherchez à réduire vos coûts (vous allez peut-être trouver ça un peu futile, mais ça peut faire une différence non négligeable sur la durée)…

Le plus gros coût qui peut peser sur votre rentabilité, et comment éviter de vous plomber dès le début

Une règle à suivre pour identifier les dépenses inutiles en marketing de votre location

Comment économiser sur les frais de ménage (il y a deux façons de procéder)…

4 astuces pour économiser sur les dépenses d’électricité (et de gaz, suivant la source d’énergie utilisée par votre logement)…

Comment économiser sur les draps, serviettes et premières nécessités

Comment ça marche, concrètement :

La formation que vous allez télécharger est au format numérique.
Elle est composée de 3 modules vidéo et comporte également des fiches pratiques au format pdf.

Vous pouvez la consulter sur votre ordinateur, votre smartphone, votre tablette… C’est comme vous préférez.

Vous appliquez les conseils que vous y trouvez, pas à pas. Vous constatez les résultats.

Vous pouvez consulter le contenu autant de fois que vous le souhaitez.

Et vous pouvez tout télécharger tout de suite.
Et tout appliquer facilement, depuis le confort de votre domicile.

Les modalités d’accès se trouvent sur cette page.

Accès direct

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Top