Location de vacances, un marché en pleine expansion

marche-location-saisonniereSi les hôtels de charme étoilés comme La Signoria à Calvi en Corse ne désemplissent pas, les locations saisonnières connaissent parallèlement une forte demande dans les régions, villes et même dans les zones rurales.

On retrouve ainsi différents types de logement pour tous les budgets que l’on vienne en famille, seul(e), à deux ou avec des amis !

Une alternative anticrise et plus économique pour pouvoir continuer de voyager même avec un petit budget.

Les avantages de la location de vacances plutôt qu’un hôtel

Le premier avantage est bien sûr le côté plus économique de la location de vacances par rapport à un séjour dans un établissement hôtelier.

Avantage ou inconvénient (c’est selon), vous pourrez préparer vous-même vos repas avec les produits du terroir sur place.

Économique certes mais c’est un peu revivre son quotidien entre les courses, les repas, la maison à nettoyer, les lits à faire… contrairement à un service hôtelier qui peut se charger du ménage pour vous avec un restaurant prêt à vous servir vos repas !

Être ailleurs tout en étant « comme à la maison », la location de vacances est un concept qui permet de maîtriser son budget et de véritablement s’immerger dans la vie locale.
Une plus grande convivialité pour partager en privé des moments forts de son séjour.

Autre avantage, la possibilité de choisir et de réserver votre future location de vacances en ligne comme pour un hôtel !
De nombreux sites spécialisés sont très présents sur le web, à vous de faire votre choix.

La location saisonnière vue par les propriétaires

De plus en plus de propriétaires ont vite compris l’intérêt de louer leurs biens immobiliers inoccupés en saisonnier ! Un revenu attractif qui complète le budget des propriétaires et qui a contribué à l’explosion de cette demande.

Pour s’adapter à la demande, tout bien immobilier devient alors une source de revenu complémentaire : logement principal, résidence secondaire, chalet, maison de famille, … Le choix est large avec une variété de superficie et, gros avantage, on peut désormais louer partout !

Côté tarif et organisation, les propriétaires ont leur propre planning de réservation.
En moyenne, un propriétaire loue pour 10 semaines par an mais certains voient plus grand avec des offres de locations saisonnières s’étalant sur 30 semaines par an !

Des revenus complémentaires en passe de devenir de vrais revenus principaux avec des réductions hors saison qui reviennent bien plus avantageux qu’une location vide longue durée.

En moyenne, les prix varient entre 300€ à plus de 2000€ la semaine suivant la saison, le type de logement et la localisation.

Des échanges plus conviviaux dans une location saisonnière

Connaissant mieux que quiconque leur bien immobilier, les propriétaires préfèrent gérer eux-mêmes la location et les échanges avec leurs clients.

Des échanges plus humains et conviviaux que beaucoup apprécient plutôt qu’une réservation auprès d’un réceptionniste.

Vous pouvez ainsi vous entretenir avec vos clients concernant les services de proximité mais aussi leur donner des conseils et bons plans !
Un habitant local est bien meilleur qu’un guide car il en connaît tous les recoins !

Toutefois, certains propriétaires souhaitant se décharger des contraintes liées aux nombreuses demandes des vacanciers passent par des agences qui à leur tour gèrent leur bien immobilier contre une commission à chaque location.

Location de vacances : un régime forfaitaire très avantageux !

Savez-vous que les revenus des locations saisonnières font partie de la catégorie des bénéfices industriels et commerciaux (BIC) ?

En tant que propriétaire effectuant une location de vacances, vous bénéficiez d’un abattement forfaitaire de 50% des loyers et charges perçus à condition de ne pas dépasser 32 100€ de revenus en location saisonnière par an.

Contrairement à la gestion d’un établissement hôtelier, il ne vous sera ainsi pas nécessaire de disposer de grandes qualités en gestion comptable pour déclarer vos revenus.

Un abattement jusqu’à 71% est par contre proposé pour les loueurs professionnels dont souvent le chiffre d’affaires fait plus de 80 300€ par an.

Bien...

Je vous ai préparé un deuxième article dans lequel vous allez découvrir une série de stratégies et de techniques pour attirer de nombreux locataires potentiels vers votre offre de location de vacances…

Dont une proportion non négligeable se transformera en locataires qui viendront effectivement séjourner chez vous, et contribuer à remplir votre planning et doper vos revenus.

Ces nouvelles méthodes d’acquisition de locataires vont vous permettre de toucher de nombreux locataires potentiels souvent laissés de côté (et qui pourtant représentent une part considérable des touristes et vacanciers désireux de trouver un logement pour leur séjour).

Les façons de faire qu’on va voir ensemble ici vont vous permettre de générer de nombreuses réservations supplémentaires.

Et elles vous seront utiles même dans le cas où vous remplissez déjà votre planning.

Car vous allez pouvoir apprendre à exploiter de nouvelles sources d’acquisition de locataires et ainsi de sécuriser votre activité sur le long terme (très utile dans le cas où l’une de vos sources actuelles deviendrait défaillante, comme un site d’annonces qui ferait faillite ou qui déclasserait votre annonce).

Et si à l’heure actuelle vous avez du mal à trouver davantage de locataires et à faire croître votre activité de loueur en saisonnier, ces façons de faire devraient justement vous intéresser.

Car vous allez exploiter des canaux d’acquisition de locataires que quasiment aucun loueur en saisonnier n’exploite.

Et s’ils ne les exploitent pas, ce n’est pas parce qu’ils les considèrent comme peu profitables, c’est surtout parce qu’ils ne les connaissent pas.
Ou alors parce qu’ils en ignorent le potentiel.

Je ne vous en dis pas plus ici, et je vous laisser aller découvrir tout ça ici :
=> Trouver des locataires À LA PELLE : stratégies et techniques OUBLIÉES

Axel

Top