Les 5 composantes d’un site de location de vacances qui génère des réservations

site de location saisonnière qui génère des réservationsDans les lignes qui suivent, vous allez découvrir 5 composantes qui peuvent tout changer sur un site internet de location saisonnière.

Ces 5 composantes peuvent transformer un site de location banal en un site qui sort du lot et qui génère constamment des réservations.

De quoi remplir votre planning de manière efficace.

Très peu de loueurs en saisonnier prennent le temps d’intégrer ces composantes à leur site web. Et c’est pourquoi en commençant dès aujourd’hui, vous allez prendre un avantage décisif. Et vous démarquer radicalement de la concurrence.

Vous disposez d’un site web pour votre location de vacances, mais vous ignorez comment le faire décoller, tant en terme de trafic que de l’intérêt qu’il suscite auprès des potentiels locataires… ?

Vous aimeriez gagner en crédibilité en renforçant l’image de marque de votre location… ?

Vous allez pouvoir y parvenir en appliquant les techniques webmarketing ci-dessous au site web de votre location saisonnière. Simplement, il faut les connaître.

Et comme très peu de loueurs en saisonnier ont des connaissance en webmarketing, rares sont ceux qui les mettent en place. C’est pourquoi en passant à l’action dès aujourd’hui, vous allez vous démarquer en un clin d’oeil.

Voici sans plus attendre les 5 composantes qui feront que votre site web véhiculera davantage de crédibilité, génèrera plus de réservations et gagnera en visibilité :

1. De belles photos

Une image vaut mille mots.

belle photo site de location de vacances

Une belle photo de votre location permet d’attirer l’oeil de l’internaute de manière instantanée.

C’est d’autant plus important quand on sait que sur le web, on dispose d’à peine 4 secondes pour accrocher un visiteur qui arrive sur votre site.

Une belle photo qui occupe la majeure partie de l’écran est donc primordiale.

2. Des appels à l’action clairs et visibles

Rien de pire pour un internaute un peu intéressé par votre location que de ne pas trouver facilement un moyen de contact.

Nombreux sont ceux qui ne prendront pas le temps de chercher sur votre site un formulaire de contact difficilement trouvable.

Alors faites en sorte que chaque page de votre site comporte au moins un appel à l’action.

Car votre objectif est que chaque locataire potentiel qui arrive sur votre site vous contacte pour vous poser une question sur votre location ou bien pour effectuer une réservation.

Sur chacune de vos pages, faites figurer un appel à l’action du type formulaire de contact.

Et évitez de mettre trop de champ. Car ça peut décourager les potentiels locataires. Les champs « Nom », « Adresse email », « Numéro de téléphone » et « Message » suffisent.

exemple formulaire de contact

3. Une partie blog

Créer une partie blog sur votre site est un excellent moyen de rallier vos (potentiels) locataires à votre cause.

Si vous ne voyez pas de quoi je parle, prenez l’exemple de mon site loueur-efficace.com. Ce sont les articles de la partie Blog du site qui m’apporte la plupart des visites et qui suscite le plus d’intérêt.

Un blog permet de véhiculer de la crédibilité et de l’expertise.

Mieux encore : un blog vous permet de créer régulièrement du contenu intéressant pour vos potentiels locataires. Du contenu qui vous apportera un trafic ciblé venant des moteurs de recherche. Un trafic dont une certaine proportion réservera chez vous.

4. Un thème responsive

Responsive ? Qu’est-ce que c’est que ça ? La première fois que j’ai entendu ce mot-là, j’ai moi aussi froncé les sourcils.

Un site responsive, c’est un site qui s’adapte au mobile.

Autrement dit, un site responsive, c’est un site qui a été configuré pour s’afficher de manière la plus lisible possible sur les téléphones portables / smartphones.

exemple responsive design

Et pour cela, ce n’est pas compliqué. Il suffit de choisir un thème dit « responsive » pour votre site web.

Pourquoi c’est important ? Pour plusieurs raisons :

  • De plus en plus de gens surfent sur le web en utilisant leur smartphone. Il est donc crucial de veiller à ce que votre site web s’adapte à l’appareil à partir duquel il est visité.
  • Google préfère les sites responsive. Toujours dans un soucis de privilégier les sites offrant la meilleure expérience utilisateur. Considérez donc que c’est un petit plus en terme de référencement.

5. Aidez vos potentiels locataires

Sur votre site, ne tombez pas dans le piège de vouloir vendre à tout prix.

Vous risqueriez de vous transformer en vendeur de tapis. Et inutile de vous dire que ça fait fuir les clients. Car ça n’inspire pas confiance.

Pensez plutôt à aider vos potentiels locataires quand ils arrivent sur votre site web.

Ne vous montrez pas insistant. Pensez d’abord à informer plutôt qu’à pousser à la réservation.

Et maintenant…

Mettez en application dès que possible ce que vous venez de découvrir. Car si vous ne le faites pas, vous serez toujours au même niveau que tous les loueurs en saisonniers qui disposent d’un site web mais qui malheureusement suscite peu l’intérêt des internautes.

Bien sûr ces 5 éléments ne sont pas les seuls à améliorer pour transformer un site web en machine à générer des réservations. Mais c’est un excellent début.

Bien...

Je vous ai préparé un deuxième article dans lequel vous allez découvrir une série de stratégies et de techniques pour attirer de nombreux locataires potentiels vers votre offre de location de vacances…

Dont une proportion non négligeable se transformera en locataires qui viendront effectivement séjourner chez vous, et contribuer à remplir votre planning et doper vos revenus.

Ces nouvelles méthodes d’acquisition de locataires vont vous permettre de toucher de nombreux locataires potentiels souvent laissés de côté (et qui pourtant représentent une part considérable des touristes et vacanciers désireux de trouver un logement pour leur séjour).

Les façons de faire qu’on va voir ensemble ici vont vous permettre de générer de nombreuses réservations supplémentaires.

Et elles vous seront utiles même dans le cas où vous remplissez déjà votre planning.

Car vous allez pouvoir apprendre à exploiter de nouvelles sources d’acquisition de locataires et ainsi de sécuriser votre activité sur le long terme (très utile dans le cas où l’une de vos sources actuelles deviendrait défaillante, comme un site d’annonces qui ferait faillite ou qui déclasserait votre annonce).

Et si à l’heure actuelle vous avez du mal à trouver davantage de locataires et à faire croître votre activité de loueur en saisonnier, ces façons de faire devraient justement vous intéresser.

Car vous allez exploiter des canaux d’acquisition de locataires que quasiment aucun loueur en saisonnier n’exploite.

Et s’ils ne les exploitent pas, ce n’est pas parce qu’ils les considèrent comme peu profitables, c’est surtout parce qu’ils ne les connaissent pas.
Ou alors parce qu’ils en ignorent le potentiel.

Je ne vous en dis pas plus ici, et je vous laisser aller découvrir tout ça ici :
=> Trouver des locataires À LA PELLE : stratégies et techniques OUBLIÉES

Axel

Top