Le problème de la location saisonnière ?

L’immobilier saisonnier permet de gagner beaucoup d’argent, mais présente un inconvénient qui pèse sur sa rentabilité.

Si vous faites de la location saisonnière, cet inconvénient fait peut-être que vous avez des revenus locatifs bien en-deçà de ce qu’ils pourraient être.

Cet inconvénient est propre à la location saisonnière, et nous allons voir ensemble comment le pallier.

Peut-être qu’à l’heure où vous lisez ces lignes, vous avez un bien immobilier que vous louez en saisonnier

Ça peut être une villa (ou un appartement) que vous louez durant l’été sur la côté d’Azur, un chalet que vous louez pendant l’hiver dans une station de ski dans les Alpes, un gîte en Bretagne que vous louez en été, etc…

Cette location saisonnière vous permet d’encaisser des revenus locatifs au cours d’une certaine période de l’année :  en haute saison.

Jusque là tout va bien.

Maintenant, qu’en est-il du reste de l’année ?

Qu’en est-il de la période qu’on pourrait considérer comme la basse saison ?

Avez-vous des rentrées d’argent au cours de cette période ?

Ou bien observez-vous de manière fataliste les semaines de vacances locatives qui s’enchainent ?

Malheureusement, la plupart des propriétaires se contentent de subir la basse saison.

Sans rien tenter pour mettre à profit leur location au cours de cette période.

Et on ne peut pas leur en vouloir : c’est naturel.

On se dit naturellement que personne ne viendra séjourner dans notre région hors saison. Et rien que le fait d’observer les autres loueurs en saisonnier nous confortent dans cette croyance.

La basse saison semble être une période complètement morte où absolument personne n’est intéressé pour venir passer quelque temps dans la région.

Or, cette croyance n’est justement qu’une… croyance.
Et plus précisément une croyance limitante.

Une barrière psychologique qu’on s’impose à soi-même et qui fait qu’on ne va même pas tenter quelque chose pour essayer de débloquer la situation.

Car ce n’est pas parce qu’une région connait un pic de visites lors d’une saison particulière qu’elle n’attire pas les voyageurs durant les autres saisons.

En raison de diverses contraintes, il arrive que certains voyageurs ne peuvent venir au cours de la haute saison et décident donc de venir en basse saison.

Il arrive aussi que certains voyageurs soient attirés par votre région pour ce qu’elle a à offrir hors saison plutôt que ce qu’elle a à offrir en haute saison.

Il arrive aussi que certains voyageurs décident de voyager hors saison pour bénéficier de tarifs plus avantageux.

Bref, il y a tout un tas de raisons pour lesquelles des voyageurs pourraient venir séjourner chez vous hors saison.

C’est pourquoi il est crucial de savoir comment capter ces locataires potentiels et les amener à réserver chez vous, et pas ailleurs.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Bien...

Je vous ai préparé un deuxième article dans lequel vous allez découvrir une série de stratégies et de techniques pour attirer de nombreux locataires potentiels vers votre offre de location de vacances…

Dont une proportion non négligeable se transformera en locataires qui viendront effectivement séjourner chez vous, et contribuer à remplir votre planning et doper vos revenus.

Ces nouvelles méthodes d’acquisition de locataires vont vous permettre de toucher de nombreux locataires potentiels souvent laissés de côté (et qui pourtant représentent une part considérable des touristes et vacanciers désireux de trouver un logement pour leur séjour).

Les façons de faire qu’on va voir ensemble ici vont vous permettre de générer de nombreuses réservations supplémentaires.

Et elles vous seront utiles même dans le cas où vous remplissez déjà votre planning.

Car vous allez pouvoir apprendre à exploiter de nouvelles sources d’acquisition de locataires et ainsi de sécuriser votre activité sur le long terme (très utile dans le cas où l’une de vos sources actuelles deviendrait défaillante, comme un site d’annonces qui ferait faillite ou qui déclasserait votre annonce).

Et si à l’heure actuelle vous avez du mal à trouver davantage de locataires et à faire croître votre activité de loueur en saisonnier, ces façons de faire devraient justement vous intéresser.

Car vous allez exploiter des canaux d’acquisition de locataires que quasiment aucun loueur en saisonnier n’exploite.

Et s’ils ne les exploitent pas, ce n’est pas parce qu’ils les considèrent comme peu profitables, c’est surtout parce qu’ils ne les connaissent pas.
Ou alors parce qu’ils en ignorent le potentiel.

Je ne vous en dis pas plus ici, et je vous laisser aller découvrir tout ça ici :
=> Trouver des locataires À LA PELLE : stratégies et techniques OUBLIÉES

Axel

Top