Le moyen le plus rapide de faire sortir du lot votre location saisonnière ?

chaumiereDans les lignes qui suivent, vous allez découvrir un moyen simple de renforcer votre image de marque.

Car dans la location saisonnière comme partout, une bonne image de marque vous permet d’être davantage crédible aux yeux des locataires potentiels.

Vous allez voir que c’est tout simple, mais l’effet produit sur les locataires potentiels n’en est pas moins puissant.

Cette technique, vous pouvez la mettre en application dès aujourd’hui.
Il vous suffit d’effectuer une petite modification sur votre annonce, de manière à ce qu’elle sorte de la masse au premier coup d’œil.

Car peut-être qu’à l’heure où vous lisez ces lignes vous avez l’impression que votre annonce peine à sortir de la masse.

Vous avez l’impression qu’elle est noyée parmi une masse d’annonces qui semblent présenter des propriétés similaires.
Et vous êtes conscient que ça affecte vos réservations de manière négative.

Et c’est bien normal.

Puisque si votre annonce ne sort pas du lot, ce n’est pas étonnant que votre taux d’occupation reste moyen…

Pas de panique, vous n’êtes pas tout seul.
C’est le cas de la majorité des loueurs en saisonnier.

Car dans un marché concurrentiel, il n’est jamais facile de sortir du lot
À moins de connaître quelques petites choses, pour lesquelles on peut parfois passer des années à faire des tests.

C’est parfois frustrant, d’autant plus qu’il s’agit souvent de petites choses toute simples, auxquelles il fallait juste penser.
Aujourd’hui, je vais vous révéler une de ces choses qui ne payent pas de mine, mais qui sont efficaces pour sortir du lot.

Rappelez-vous de la dernière fois où vous avez parcouru un site d’annonces :

Vous avez dû remarquer qu’en parcourant les annonces, la plupart d’entre elles étaient impersonnelles.

Et pour le remarquer, nul besoin de cliquer sur l’annonce : le titre et la photo suffisent pour les rendre banales.

L’écrasante majorité des titres ne sont que des descriptions impersonnelles et fades :
« Appartement 4 pièces avec cuisine »
« Maison de 120 m2 avec deux salles de bain »
« Studio proximité commerces »
Etc…

D’accord, il faut être un minimum descriptif dans votre titre, mais pour sortir du lot vous pouvez faire mieux que ça.

Vous pouvez ajouter à votre description quelque chose qui rend votre location plus personnelle.
Dès la lecture du titre de votre annonce.

Vous pouvez y ajouter un nom

Il suffit de donner un nom à votre propriété.

Un nom que vous allez faire figurer au tout début du titre de votre annonce.

Ça peut être par exemple « La Villa Éphémère », « Le Perchoir Enchanté », « La Villa du Vieux Port », « La Chaumière de Alpes », etc…
À vous d’être créatif.

Donner un nom à votre location saisonnière renforce instantanément votre image de marque.
Ce n’est plus une simple location parmi tant d’autres.

Ça suscite l’imagination du locataire potentiel.
Ça crée une histoire dans sa tête.

Donner un nom à votre propriété est un moyen simple de lui donner une âme.
Ça la rend unique et facilement identifiable.
Un peu comme l’iPhone parmi les smartphones.

Bien...

Je vous ai préparé un deuxième article dans lequel vous allez découvrir une série de stratégies et de techniques pour attirer de nombreux locataires potentiels vers votre offre de location de vacances…

Dont une proportion non négligeable se transformera en locataires qui viendront effectivement séjourner chez vous, et contribuer à remplir votre planning et doper vos revenus.

Ces nouvelles méthodes d’acquisition de locataires vont vous permettre de toucher de nombreux locataires potentiels souvent laissés de côté (et qui pourtant représentent une part considérable des touristes et vacanciers désireux de trouver un logement pour leur séjour).

Les façons de faire qu’on va voir ensemble ici vont vous permettre de générer de nombreuses réservations supplémentaires.

Et elles vous seront utiles même dans le cas où vous remplissez déjà votre planning.

Car vous allez pouvoir apprendre à exploiter de nouvelles sources d’acquisition de locataires et ainsi de sécuriser votre activité sur le long terme (très utile dans le cas où l’une de vos sources actuelles deviendrait défaillante, comme un site d’annonces qui ferait faillite ou qui déclasserait votre annonce).

Et si à l’heure actuelle vous avez du mal à trouver davantage de locataires et à faire croître votre activité de loueur en saisonnier, ces façons de faire devraient justement vous intéresser.

Car vous allez exploiter des canaux d’acquisition de locataires que quasiment aucun loueur en saisonnier n’exploite.

Et s’ils ne les exploitent pas, ce n’est pas parce qu’ils les considèrent comme peu profitables, c’est surtout parce qu’ils ne les connaissent pas.
Ou alors parce qu’ils en ignorent le potentiel.

Je ne vous en dis pas plus ici, et je vous laisser aller découvrir tout ça ici :
=> Trouver des locataires À LA PELLE : stratégies et techniques OUBLIÉES

Axel

Top