Triplez vos réservations, sans dépenser un seul euro de plus en pub ou visibilité

reservationDans les lignes qui suivent, vous allez découvrir un moyen efficace de multiplier par 2 ou par 3 vos réservations, sans dépenser un seul euro supplémentaire en publicité.

MÊME si à l’heure qu’il est vous n’avez aucune annonce en ligne.
MÊME si vous ignorez complètement par où commencer.

Vous allez découvrir :

Comment concevoir votre annonce de location saisonnière de manière à ce que réserver chez vous ne soit qu’une formalité

Quelle photo principale afficher pour que les internautes cliquent sur votre annonce (et pas sur celle du voisin)…

2 modèles exacts à recopier pour créer un titre percutant pour votre annonce (et ainsi attirer plus de locataires potentiels sur votre annonce)…

Peut-être que vous avez du mal à remplir votre planning chaque année…

Vous avez peut-être l’impression que votre annonce est noyée dans la masse
Et qu’il est difficile de se démarquer…

Vous avez peut-être remarqué que nombreux sont les loueurs en saisonnier qui dépensent des fortunes pour arriver en tête des liste sur les sites d’annonces…

Et vous avez peut-être essayé de dépenser de l’argent en visibilité, mais quand vous avez vu le coût que ça représentait, vous avez eu l’impression de vous retrouver bloqué…

Vous êtes un peu anxieux à l’idée d’investir autant d’argent en publicité (sur Google ou sur votre site d’annonces) sans pouvoir mesurer précisément le retour sur investissement…

Et quand vous voyez que certains propriétaires réussissent à louer des taudis (alors que vous vous êtes donné à fond pour présenter un bien de qualité aux futurs vacanciers), vous enragez…

En bref, quand vous vous êtes lancé dans la location saisonnière, vous pensiez que les voyageurs se battraient pour réserver chez vous

Et maintenant vous vous mettez à vous demander si vous avez bien fait d’investir dans le locatif saisonnier

Vous n’êtes pas tout seul.

95% des loueurs en saisonnier ont exactement le même problème.

De nombreux propriétaires qui ont désormais une location à succès ont un jour éprouvé des difficultés pour remplir leur planning.

Ce n’est pas de votre faute. On croit souvent à tort qu’il faut dépenser un maximum en visibilité pour pouvoir louer sur toute la saison.

C’est une croyance qui est entretenue par les sites d’annonces (et on comprend pourquoi quand on voit les chiffres qu’ils génèrent grâce aux abonnements auxquels souscrivent la plupart des loueurs en saisonnier).

Sauf que dépenser de l’argent en visibilité n’est pas la première chose à faire pour multiplier vos réservations. Loin de là (et ce n’est surtout PAS la meilleure).

La première chose que tout loueur en saisonnier devrait faire, c’est optimiser au maximum son annonce. C’est concevoir une annonce qui suscite l’intérêt de la personne qui la lit. C’est donner envie à l’internaute de venir séjourner dans sa location.

On peut très bien être en tête de listes sur les sites d’annonces, mais si notre annonce ne donne pas envie, on génèrera très peu de réservations.

Combien de futurs vacanciers effectuent des recherches chaque jour sur vos mots clés dans les sites d’annonces ?

Combien d’internautes voient votre annonce passer sous leurs yeux ? Combien cliquent dessus et repartent dans la nature ?

Plus que vous ne le pensez.

La vérité, c’est que vous n’avez pas besoin d’être en tête de listes pour remplir votre planning.

La plupart des loueurs en saisonnier bâclent leur annonce pour se jeter sur les outils de visibilité. C’est tant mieux pour les sites d’annonces. Mais pas pour les loueurs en saisonnier qui tombent dans le piège.

Ce dont vous avez vraiment besoin, c’est d’une méthode concrète pour concevoir une annonce qui convertit un maximum de ses lecteurs en locataires, sans dépenser un seul euro en visibilité.

En comparaison avec tous ces propriétaires qui reçoivent un maximum de trafic mais dont l’annonce est médiocre…

Comment j’en suis venu à mettre au point cette méthode ?

À partir un constat simple :

Celui que le marketing de la location saisonnière sur internet n’est pas bien différent du webmarketing en général et de la gestion de business en ligne.

Mais plus précisément :

Sur le constat que pour augmenter ses revenus, il faut d’abord chercher à optimiser ses taux de conversion avant de chercher à augmenter son trafic.

Vous avez du mal à me suivre ? Voici un exemple concret :

Imaginez 2 sites web :

le premier, dont l’audience est de 1000 visiteurs par jour et qui convertit 0,1% de ses visiteurs en clients

le deuxième, dont l’audience est de 100 visiteurs par jour et qui convertit 2% de ses visiteurs en clients

Le premier site web gagne 1 nouveau client par jour, avec un trafic de 1000 visiteurs/jour.

Le deuxième gagne 2 nouveaux clients par jour, avec un trafic 10 fois plus petit que le premier site.

Autrement dit, le deuxième site génère deux fois plus de revenus que le premier site… avec dix fois moins de visiteurs !

Simplement parce qu’on a pris soin d’en optimiser les taux de conversion. Alors qu’on a voulu griller les étapes pour le premier site web, en se jetant aveuglément sur la génération de trafic.

En location saisonnière c’est la même chose.

Imaginez 2 annonces :

la première, qui arrive souvent en tête de listing et qui de ce fait reçoit environ 100 visiteurs par jour, mais qui n’est pas optimisée et qui de ce fait présente un taux de conversion de 1%.

la deuxième, qui figure beaucoup plus bas, et qui reçoit environ 10 visiteurs par jour. Mais qui elle est optimisée et présente un taux de conversion de 15%.

Au final, la deuxième annonce génèrera plus de réservations que la première, en étant beaucoup plus bas, et même dans la 2ème, 3ème, 5ème page !

On peut modéliser ce phénomène par l’équation ci-dessous :

Réservations = Visibilité X Intérêt

Vous pouvez très bien avoir une visibilité énorme, mais si l’intérêt que suscite votre annonce est faible, le nombre de réservations restera faible (eh oui, un grand nombre multiplié par zéro fera toujours zéro).

Alors que si l’intérêt que suscite votre annonce est élevé, vous n’aurez pas besoin d’avoir une visibilité extravagante pour générer des réservations à la pelle.

C’est aussi simple que ça.

Et c’est justement ce qu’on va voir dans cette fameuse méthode.

Par contre je vous préviens…

Si vous cherchez un bouquin de 200 pages, alors vous n’êtes pas au bon endroit.

Si vous ne recherchez que de la théorie ou un beau livre à lire sur votre chaise longue, alors vous n’êtes pas non plus au bon endroit.

La méthode que vous allez découvrir est une méthode orientée pratique. Avec une série d’actions à effectuer. Avec un plan étape par étape à suivre pour façonner une annonce qui convertit un maximum.

J’ai conçu cette méthode de manière à ce que vous ayez des résultats le plus rapidement possible.

Ce soir, avant de vous poser devant votre émission préférée ou de regarder un bon film, vous aurez déjà conçu un titre percutant pour votre annonce. Un titre qui attire les locataires potentiels sur votre annonce. Mais ce n’est pas tout…

Vous aurez aussi rédigé le cœur de votre annonce de manière à rendre votre location saisonnière irrésistible.

Demain (ou même ce soir si vous êtes efficace), vous aurez mis en ligne des photos de votre location qui feront rêver vos futurs locataires. Et qui achèveront de convaincre les internautes encore hésitants.

D’ici 2-3 jours, vous aurez mis en ligne une annonce sur laquelle les futurs vacanciers cliqueront naturellement. Une annonce dont le contenu les convaincra que votre location est faite pour eux.

Votre annonce sortira clairement du lot. Elle se démarquera de la masse de toutes les annonces qu’on peut trouver en tapant vos mots clés.

Au bout de quinze jours, vous aurez même recueilli des témoignages d’anciens locataires qui viendront parfaire votre annonce. Et qui persuadera les internautes encore sceptiques qu’ils doivent réserver chez vous, et pas ailleurs.

À terme, vous aurez en ligne une annonce qui affiche des taux de conversion indécents en comparaison de 99% des annonces concurrentes.

Vous aurez multiplié par 2 ou par 3 vos réservations générées par le site d’annonces en question. Si ce n’est plus.

Et dans quelques minutes, vous allez pouvoir télécharger le programme audio complet, qui vous « prend par la main », même en commençant de zéro, jusqu’à avoir une annonce irrésistible.

Vous êtes prêt ?

Voici ce que vous allez apprendre :

Module 1 :
La méthode pour rédiger un titre qui pousse les internautes à cliquer sur votre annonce :

À la fin du module 1, vous avez déjà conçu ou transformé le titre de votre annonce de façon à ce que les internautes ciblés se disent :
« WOW ! C’est exactement ce qu’il me faut ! »

Et votre taux de transformation commence son explosion aujourd’hui même…

Ce que vous allez apprendre :

La liste exacte que vous allez rédiger (je vous montre comment) et conserver pendant toute la période où vous ferez du locatif saisonnier, et qui va vous servir de base pour rédiger facilement le titre et la description de votre annonce… Et transformer les internautes hésitants en locataires plus facilement que vous ne l’avez encore jamais fait

Quels éléments précis utiliser dans votre titre pour attirer les locataires potentiels sur votre annonce (c’est tout bête, pourtant personne n’y pense)…

Le mécanisme psychologique à connaître pour attirer les locataires que VOUS voulez, et sortir instantanément du lot aux yeux des personnes de cette catégorie…

Le principe de l’USP (Unique Selling Proposition) appliqué à la location de vacances

Une astuce simple pour faire sentir aux futurs vacanciers que votre location est unique, avant même qu’ils ne cliquent sur votre annonce…

2 modèles exacts à recopier pour concevoir un titre percutant (vous n’avez qu’à remplacer les termes utilisés dans le modèle par ceux de votre location)… Avec exemples à l’appui…

• Comment créer vos propres modèles de titre, que vous adapterez suivant les caractéristiques de votre bien immobilier

Pourquoi commencer par le titre ? Parce que c’est une des premières choses que voient les internautes, et c’est la PREMIÈRE CHOSE que vous pouvez changer, maintenant, tout de suite, pour générer plus de réservations.

Module 2 :
La méthode pour mettre en ligne des photos qui font la différence :

À la fin du module 2, vous savez précisément comment vous y prendre pour avoir les plus belles photos du listing (et ce n’est pas très difficile quand on voit la qualité des photos publiées par les propriétaires sur leurs annonces)…

Et vous commencez à réaliser des photos qui provoqueront un effet coup de foudre chez votre cœur de cible

Ce que vous allez apprendre :

Comment choisir la photo principale de votre annonce (ici bizarrement le plus important n’est pas la qualité de la photo)…

Une astuce volée à un artiste pour booster les clics vers votre annonce, grâce à une simple manipulation sur les couleurs…

Le meilleur moyen d’obtenir des photographies de qualité pour votre location saisonnière

La check-list à 6 points pour des photos réussies (avec ça vous pouvez sublimer n’importe quelle pièce a priori banale), de manière à ce que la personne qui regarde vos photos s’y voit déjà

Les endroits de votre location à prendre en photo, et comment vous assurer que chaque pièce contribue à susciter toujours plus d’intérêt chez votre futur locataire…

Combien de photos mettre en ligne sur votre annonce pour maximiser l’impact sur vos réservations…

À la fin du module 2, vous savez précisément comment vous y prendre pour avoir les plus belles photos du listing (et ce n’est pas très difficile quand on voit la qualité des photos publiées par les propriétaires sur leurs annonces)…

Et vous commencez à réaliser des photos qui provoqueront un effet coup de foudre chez votre cœur de cible

Il vous reste à créer une description qui vienne consolider le tout…

Module 3 :
La méthode pour créer une description à la fois captivante et spécifique :

À la fin du module 3, vous savez comment présenter votre location de façon irrésistible

Vous avez créé une description spécifique, SANS ennuyer le lecteur. Mais en lui donnant toujours plus envie de poursuivre sa lecture… :

Ce que vous allez apprendre :

7 règles d’or pour rédiger une description qui donne envie d’être lue, et ainsi éviter que l’internaute ne clique sur « Précédent » ou soit tenter de lire une autre annonce

2 pièges à éviter quand on veut créer une annonce intéressante (on peut provoquer l’effet inverse de l’effet escompté)…

La méthode simple pour utiliser des mots qui font sens, autrement dit pour parler le même langage que les futurs vacanciers susceptibles d’être intéressés par votre location (ce qui vous permettra d’inspirer davantage confiance que vos concurrents)…

La structure efficace à utiliser pour transformer certains détails ennuyeux de votre location en traits passionnants

Dans quel ordre faire figurer les détails qui constituent votre location saisonnière (l’ordre dont vous présentez les choses a un impact sur la manière dont le locataire potentiel les perçoit)…

Quoi écrire dans la section « À propos du propriétaire » pour inspirer confiance aux locataires potentiels

2 choses à ne pas oublier sur le côté de la description (beaucoup de propriétaires les oublient, et pour tout vous dire ça ne fait pas très sérieux)…

Une remarque importante sur la présentation de votre tarif (suivant les possibilités offertes par le site d’annonces)…

À la fin du module 3, vous savez comment présenter votre location de façon irrésistible

Vous avez créé une description spécifique, SANS ennuyer le lecteur. Mais en lui donnant toujours plus envie de poursuivre sa lecture

Module 4 :
La méthode pour récolter des témoignages qui crédibilisent votre offre :

À la fin du module 4, vous savez comment récupérer des témoignages percutants pour votre location saisonnière, qui vont achever de convaincre les internautes hésitants (s’il y en a…)…

Vous avez déjà commencé à mettre en place les actions qui vont vous rapporter des témoignages percutants dans les jours qui suivent… :

Ce que vous allez apprendre :

Le meilleur moyen de vous assurer d’avoir des témoignages excellents, avec des exemples concrets d’actions à mettre en place…

Les automatismes à adopter pour récolter systématiquement des témoignages de locataires

Une chose à ne pas oublier pour augmenter les chances que vos locataires laissent un témoignage

L’erreur commise par les loueurs en saisonnier qui débutent, et comment l’éviter simplement…

La meilleure façon de répondre à un témoignage négatif… Et comment en tirer avantage pour être plus crédible, avec exemples à l’appui…

À la fin du module 4, vous savez comment récupérer des témoignages percutants pour votre location saisonnière, qui vont achever de convaincre les internautes hésitants (s’il y en a…)…

Vous avez déjà commencé à mettre en place les actions qui vont vous rapporter des témoignages percutants dans les jours qui suivent

Imaginez que vous puissiez doubler votre taux d’occupation :

Qu’est-ce qui se passerait ? Quel serait l’impact sur vos revenus mensuels ? Sur vos revenus annuels ?

Vous dépensez chaque mois plusieurs dizaines d’euros voire plusieurs centaines d’euros en visibilité sur les sites d’annonces ?

Qu’est-ce qui se passerait si, sans toutes ces dépenses handicapantes, vous pouviez générer au moins autant de réservations ?

Quel serait l’impact sur vos revenus annuels ?

Qu’est-ce que ça vous permettrait de faire que vous ne pouvez pas faire aujourd’hui ?

Quels sont les investissements que vous rêviez de pouvoir faire si vos revenus étaient plus conséquents ?

La méthode que vous allez télécharger va vous éviter de perdre de l’argent à cause des nombreuses semaines de vacances locatives auxquelles vous faites probablement face (comme la majorité des loueurs en saisonnier).

Faites le calcul, combien d’euros perdez-vous chaque année à cause des semaines pendant lesquelles votre location reste vide ? 1000 euros ? 2000 euros ? 5000 euros ? 10000 euros ?

Et au bout de 2 ans, 5 ans, 10 ans ?

Comment pourriez-vous utiliser cet argent ?

Je vous rassure, votre investissement pour cette nouvelle méthode est bien moindre que tous ces euros perdus à cause des semaines où vous ne louez pas (et heureusement, sinon elle ne vous servirait pas à grand chose)…

Comment ça marche, concrètement :

La méthode que vous allez télécharger est comme d’habitude au format numérique.

Vous pouvez la consulter sur votre ordinateur, sur votre smartphone, sur votre tablette ou encore l’imprimer.
C’est comme vous préférez.

Vous pouvez tout télécharger tout de suite.
Et tout appliquer facilement, depuis le confort de votre domicile.

Ces techniques sont prêtes à être utilisées.
Et elles vous attendent juste de l’autre côté de cette page :

Accès direct

 

Top