Intéresser les locataires potentiels : 2 astuces pour écrire des textes accrocheurs

intéresser les locatairesQuand j’ai commencé à créer des sites web, je n’étais pas un as du copywriting.

Le copywriting, c’est l’art d’écrire des textes percutants et captivants.

Des textes qui suscitent l’intérêt du lecteur.

Quand je jète un oeil à mes anciens articles, sur mes premiers sites web, je me rends compte que je n’écrivais pas pour le web.

Mes phrases étaient trop longues. Et mes paragraphes l’étaient encore plus.

Maintenant, je suis en mesure de partager avec vous ce que j’ai appris au fil du temps. Et de vous faire profiter de mon expérience.

La concision est de mise

Écrire des messages courts augmentent leurs chances d’être lus. Et donc augmente vos chances de convaincre vos visiteurs, et donc de générer des réservations.

En particulier sur le web où les gens lisent des milliers de mots chaque jour.

Les gens sont occupés !

Et pour capter leur attention, vous devez leur présenter votre contenu de manière adéquate. Sinon ils le zapperont.

Voici deux raisons qui font que votre contenu n’est pas lu entièrement par vos prospects (et comment y remédier) :

1. Vos phrases font plus de 20 mots

Je sais que ça peut sembler difficile, mais vous devez faire l’effort de rédiger des phrases courtes. Même si vous devez y passer des heures.

Vous verrez qu’à force de vous y entraîner, vous en ferez une habitude.

Vous n’aurez plus besoin de faire d’efforts. Vous ferez tout naturellement.

Concrètement, au lieu de faire des phrases à rallonge en utilisant virgules et points-virgules, faites-en plusieurs. Coupez les longues phrases en plusieurs phases (comme je le fais constamment dans mes articles).

N’ayez pas peur de commencer vos phrases par « Et » ou « Mais » si c’est nécessaire.

C’est peut-être considéré comme une erreur de syntaxe, mais ici vous n’écrivez pas pour votre prof. Vous écrivez dans le but d’accrocher vos lecteurs et de les amener à effectuer une réservation.

Aussi ne vous étendez pas sur le sujet. Virez ce qui n’a pas besoin d’être dit.

Plus c’est clair et concis, mieux c’est.

Vous devez à tout prix éviter les phrases longues et complexes.

2. Vos paragraphes comportent plus de 2 phrases

Aérer un texte le rend bien plus plus lisible.

Les gros pavés ne donnent pas envie de lire. Ils découragent le lecteur.

Alors que les paragraphes courts les maintiennent captivés.

Et plus particulièrement quand ils font le tri parmi plusieurs locations ou qu’ils lisent leurs emails (et c’est encore plus vrai quand ils naviguent en utilisant leur téléphone portable).

Depuis que je mets en pratique ces deux astuces, j’accroche mes lecteurs avec bien plus de facilité.

Testez ces principes dès aujourd’hui, et constatez les résultats.

Vous verrez qu’à force de pratiquer, vous deviendrez naturellement bon quand il s’agit de rédiger des textes qui accrochent.

Bien...

Je vous ai préparé un deuxième article dans lequel vous allez découvrir une série de stratégies et de techniques pour attirer de nombreux locataires potentiels vers votre offre de location de vacances…

Dont une proportion non négligeable se transformera en locataires qui viendront effectivement séjourner chez vous, et contribuer à remplir votre planning et doper vos revenus.

Ces nouvelles méthodes d’acquisition de locataires vont vous permettre de toucher de nombreux locataires potentiels souvent laissés de côté (et qui pourtant représentent une part considérable des touristes et vacanciers désireux de trouver un logement pour leur séjour).

Les façons de faire qu’on va voir ensemble ici vont vous permettre de générer de nombreuses réservations supplémentaires.

Et elles vous seront utiles même dans le cas où vous remplissez déjà votre planning.

Car vous allez pouvoir apprendre à exploiter de nouvelles sources d’acquisition de locataires et ainsi de sécuriser votre activité sur le long terme (très utile dans le cas où l’une de vos sources actuelles deviendrait défaillante, comme un site d’annonces qui ferait faillite ou qui déclasserait votre annonce).

Et si à l’heure actuelle vous avez du mal à trouver davantage de locataires et à faire croître votre activité de loueur en saisonnier, ces façons de faire devraient justement vous intéresser.

Car vous allez exploiter des canaux d’acquisition de locataires que quasiment aucun loueur en saisonnier n’exploite.

Et s’ils ne les exploitent pas, ce n’est pas parce qu’ils les considèrent comme peu profitables, c’est surtout parce qu’ils ne les connaissent pas.
Ou alors parce qu’ils en ignorent le potentiel.

Je ne vous en dis pas plus ici, et je vous laisser aller découvrir tout ça ici :
=> Trouver des locataires À LA PELLE : stratégies et techniques OUBLIÉES

Axel

Top