Etude de cas 1 : Les Sarments de Sauvage (Location de vacances près de Bordeaux)

Voici la première étude de cas Loueur-Efficace. De temps en temps, je réaliserai des études de cas de sites web de location saisonnière des propriétaires souhaitant améliorer leur marketing immobilier.

Aujourd’hui, nous allons passer en revue le site web de Christine : Les Sarments de Sauvage. Une belle location de vacances à Langoiran, près de Bordeaux.

accueil les sarments de sauvage

Le site de Christine est au-dessus de la moyenne. Il présente de nombreux atouts que je détaillerai un peu plus bas.

Mais il n’est pas parfait. Des points pourraient être améliorer. J’en parlerai à la fin de l’article.

Créer un site web pour sa location saisonnière est une excellente initiative. Car cela permet de véhiculer de la crédibilité. Cela permet aussi de pérenniser son activité de loueur en saisonnier.

Car un site web personnel est une plateforme dont vous êtes le propriétaire. Et sur laquelle vous avez un contrôle total. Ce qui n’est pas le cas des grands sites d’annonces, qui peuvent fermer leurs portes du jour au lendemain ou bien augmenter leurs frais de manière arbitraire.

Un site web vous permet d’acquérir du trafic de manière gratuite, grâce aux moteurs de recherche.

De plus en plus de loueurs en saisonniers décident de saisir cette opportunité qui leur permet d’acquérir un avantage concurrentiel parfois décisif.

Et Christine en fait partie. Je tiens donc à la féliciter.

Un site qui capte rapidement l’attention

Ce qu’on apprécie tout de suite quand on arrive sur son site, c’est la personnalité qu’il dégage.

On sent tout de suite une âme, un style particulier. C’est un point extrêmement important dans le marketing de la location saisonnière.

Rappelez-vous que vous ne louez pas un simple bien immobilier. Vous vendez avant-tout une expérience.

Les gens viennent chez vous pour se changer les idées. Ils viennent chez vous pour découvrir du pays.

Le thème graphique du site Les Sarments de Sauvage dégage une personnalité bien particulière, cohérente avec la région. On se sent déjà ailleurs.

Notez l’impact des photos. Il est essentiel que l’internaute soit en contact avec des photos dès le moment où il arrive sur votre site. Car vous n’avez que quelques secondes pour l’accrocher. Et de belles photos est le meilleur moyen d’y parvenir.

Des détails qui font la différence

Nous allons maintenant rentrer un peu plus dans les détails. Car certains détails peuvent convaincre des internautes indécis et ainsi générer davantage de réservations.

Site traduit en anglais pour les touristes

La France est le premier pays touristique au monde. Il accueille des foules de touristes étrangers.

C’est pourquoi il est nécessaire de proposer une version en anglais de votre site. Et ça, les créateurs du site Les Sarments de Sauvage l’ont bien compris en proposant une version anglophone de leur site.

site traduit en anglais

Ceux qui oublient de proposer une version traduite de leur site se coupent de tous les touristes étrangers ne parlant pas français.

Et dans certaines régions, ils peuvent représenter une proportion non négligeable.

Notez que ce conseil s’applique à toute location située dans un pays qui n’est pas un pays anglophone.

Contenu facilement assimilable

Les textes sont aérés et concis. Ce qui en facilite la lecture.

On note aussi l’utilisation de listes à puces dans certaines pages (les onglets Description et Équipement de la page Maison), qui permet d’assimiler rapidement les infos.

listes à puces

Rassurer les groupes de plus de 8 personnes

Les propriétaires ont eu l’idée ingénieuse de mettre à profit deux chambres d’une propriété annexe au cas où le groupe intéressé comporterait plus de 8 personnes.

Cela, ils l’ont mis en avant en intégrant un onglet « + de 8 ? » à leur page Maison.

L’onglet Accès

Un onglet à ne pas oublier. Il contribue à assurer la satisfaction des clients, en leur facilitant le voyage.

Cela contribue à augmenter vos chances de fidéliser un client.

Une page qui décrit la région

Une page indispensable qui permet de donner envie de venir visiter la région. Cette page Région liste les activités et les points forts de la région.

On y trouve des activités propres à cette location, comme une dégustation de vin de Bordeaux avec visite de chais, organisé par le propriétaire.

Car rappelez-vous que vous ne vendez pas qu’une location. Vous vendez toute une expérience et la découverte d’une nouvelle région.

La page calendrier

Une page qui indique les disponibilités pour les réservation, et qui fait ainsi gagner du temps aux potentiels locataires.

calendrier des disponibilités

Le texte pré-écrit de la page contact

Inutile de préciser qu’une page de contact est indispensable : numéro de téléphone, adresse email et formulaire de contact.

L’idée ingénieuse qu’ont eu les créateurs du site a été d’insérer un début de texte dans le formulaire de contact.

texte pré-saisi de la page contact

L’intérêt ? Faciliter le contact car cela réduit les efforts que l’internaute a à faire.

Celui-ci est donc plus enclin à écrire un message. Ça lui facilite les choses. Il n’a pas à réfléchir pour écrire un message.

Les points à améliorer ?

Le site de Christine est clairement au-dessus de la moyenne des sites de location saisonnière en France, même si le design pourrait être plus moderne.

J’ai tout de même noté deux points majeurs qui peuvent être améliorés :

Des photos plus grandes

Il faudrait mettre en ligne des photos en haute définition, quitte à créer une page Photos qui contiendrait des photos en HD.

Ça fait plus pro. Et c’est plus rassurant pour les potentiels locataires.

Car les gens veulent souvent pouvoir examiner une location sous tous ses angles avant de passer à la réservation.

Ne pas hésiter à faire appel à un photographe professionnel. Le retour sur investissement est souvent très intéressant.

Créer une partie blog

Accoler un blog à son site de location saisonnière est un bon moyen d’en améliorer le référencement.

Car Google préfère les sites vivants. Publier un ou plusieurs articles par semaine sur un site de location est donc très bénéfique en terme de référencement dans les moteurs de recherche.

Cela permet aussi d’avoir toujours du nouveau contenu à partager.

Vous vous demandez peut-être quoi publier sur votre blog ? Des infos insolites sur la région, les endroits à visiter, les pièges à éviter, les restaurants incontournables, les petites boutiques et magasins traditionnels, les événements à venir, etc…

De nouvelles études de cas seront publiées prochainement sur le blog. Restez en ligne !

Bien...

Je vous ai préparé un deuxième article dans lequel vous allez découvrir une série de stratégies et de techniques pour attirer de nombreux locataires potentiels vers votre offre de location de vacances…

Dont une proportion non négligeable se transformera en locataires qui viendront effectivement séjourner chez vous, et contribuer à remplir votre planning et doper vos revenus.

Ces nouvelles méthodes d’acquisition de locataires vont vous permettre de toucher de nombreux locataires potentiels souvent laissés de côté (et qui pourtant représentent une part considérable des touristes et vacanciers désireux de trouver un logement pour leur séjour).

Les façons de faire qu’on va voir ensemble ici vont vous permettre de générer de nombreuses réservations supplémentaires.

Et elles vous seront utiles même dans le cas où vous remplissez déjà votre planning.

Car vous allez pouvoir apprendre à exploiter de nouvelles sources d’acquisition de locataires et ainsi de sécuriser votre activité sur le long terme (très utile dans le cas où l’une de vos sources actuelles deviendrait défaillante, comme un site d’annonces qui ferait faillite ou qui déclasserait votre annonce).

Et si à l’heure actuelle vous avez du mal à trouver davantage de locataires et à faire croître votre activité de loueur en saisonnier, ces façons de faire devraient justement vous intéresser.

Car vous allez exploiter des canaux d’acquisition de locataires que quasiment aucun loueur en saisonnier n’exploite.

Et s’ils ne les exploitent pas, ce n’est pas parce qu’ils les considèrent comme peu profitables, c’est surtout parce qu’ils ne les connaissent pas.
Ou alors parce qu’ils en ignorent le potentiel.

Je ne vous en dis pas plus ici, et je vous laisser aller découvrir tout ça ici :
=> Trouver des locataires À LA PELLE : stratégies et techniques OUBLIÉES

Axel

Top