Comment recontacter ses anciens locataires (sans les ennuyer) en suivant ces 3 règles clés

Dans les lignes qui suivent, vous allez découvrir un moyen efficace de réactiver vos anciens locataires.

Autrement dit, d’inviter de manière chaleureuse vos anciens locataires à revenir séjourner chez vous.

Le tout sans passer pour un marchand de tapis, ni les ennuyer inutilement.

Ça vous permettra de remplir votre planning bien au-delà de vos espérances. En revoyant des personnes que vous savez être fiables et intéressées par votre location (donc pas de mauvaises surprises).

Saviez-vous que nombreux sont les vacanciers qui reviennent plusieurs fois consécutives dans la même région ?

Ça signifie qu’une proportion non négligeable de vos précédents locataires reviendront passer des vacances dans la région cette année.

Et qu’une part non négligeable des locataires de cette année reviendront dans le coin l’année prochaine. Et ainsi de suite.

Ça me rappelle tout à fait mon enfance :

Avec ma famille nous étions partis presque 10 années consécutives (si ce n’est plus) en Bretagne. Et 3 années consécutives en Provence. Et souvent nous passions plusieurs séjours dans le même gîte.

fidelisation des locataires

Réactiver vos anciens locataires est un moyen simple et efficace de générer des réservations à la demande.

Avant de passer des heures à essayer de générer plus de réservations via les sites d’annonces, avant de dépenser des centaines d’euros en visibilité, tout loueur en saisonnier devrait d’abord chercher à réactiver en priorité ses anciens locataires.

C’est d’ailleurs pour ça qu’il est important de conserver les coordonnées (et surtout les adresses email) de tous vos locataires.

Imaginez que vous louiez une maison ou un appartement depuis 5 ans. Et que vous ayez pu récolter une centaine d’adresses email (c’est-à-dire que ayez eu une centaine de locataires).

Il vous suffit d’envoyer un email à tous ces anciens locataires pour leur proposer de venir à nouveau passer un séjour chez vous pour être sûr qu’au moins plusieurs d’entre eux seront ravis de revenir chez vous.

Pour le faire correctement, il vous suffit de suivre ces 3 règles :

1. L’envoyer à des gens qui ont apprécié leur séjour chez vous

Ça paraît évident mais il est bon de le préciser.

Vous n’allez pas ré-inviter des gens qui ont été exécrables ou qui ont détesté leur séjour chez vous.

Donc avant toute chose, faites le tri parmi vos anciens locataires. Et virez ceux qui n’en valent pas la peine.

Une autre précision, même si ça semble aussi évident : n’envoyez votre message qu’à des gens qui ont effectivement séjourné chez vous (pas à des gens qui ne sont jamais venu chez vous et qui ont simplement posé une question relative à une réservation).

2. L’envoyer à une date qui fait sens

Vous n’allez pas envoyer votre message 2 semaines après le départ des locataires. Ça ne servirait à rien et ce serait bizarre.

Envoyez votre message durant une période au cours de laquelle les gens sont censés faire des recherches pour leurs vacances, voire un peu avant.

3. Personnaliser le contenu de votre message

Évitez les envois groupés basiques. Il ne faut pas que votre correspondant ait l’impression d’être une cible parmi tant d’autres…

Personnalisez en fonction de chaque individu.

Et si vous voulez être vraiment efficace, utilisez une plateforme d’emailing pour effectuer en quelques clics un envoi groupé. En ayant pris soin auparavant d’inclure un champ Prénom afin que le programme inclue automatiquement pour chaque personne le prénom dans l’email :

« Bonjour <Prénom>,

corps de l’email…

…..« 

Et employez un ton chaleureux, comme si vous écriviez à un ami.

Bien...

Je vous ai préparé un deuxième article dans lequel vous allez découvrir une série de stratégies et de techniques pour attirer de nombreux locataires potentiels vers votre offre de location de vacances…

Dont une proportion non négligeable se transformera en locataires qui viendront effectivement séjourner chez vous, et contribuer à remplir votre planning et doper vos revenus.

Ces nouvelles méthodes d’acquisition de locataires vont vous permettre de toucher de nombreux locataires potentiels souvent laissés de côté (et qui pourtant représentent une part considérable des touristes et vacanciers désireux de trouver un logement pour leur séjour).

Les façons de faire qu’on va voir ensemble ici vont vous permettre de générer de nombreuses réservations supplémentaires.

Et elles vous seront utiles même dans le cas où vous remplissez déjà votre planning.

Car vous allez pouvoir apprendre à exploiter de nouvelles sources d’acquisition de locataires et ainsi de sécuriser votre activité sur le long terme (très utile dans le cas où l’une de vos sources actuelles deviendrait défaillante, comme un site d’annonces qui ferait faillite ou qui déclasserait votre annonce).

Et si à l’heure actuelle vous avez du mal à trouver davantage de locataires et à faire croître votre activité de loueur en saisonnier, ces façons de faire devraient justement vous intéresser.

Car vous allez exploiter des canaux d’acquisition de locataires que quasiment aucun loueur en saisonnier n’exploite.

Et s’ils ne les exploitent pas, ce n’est pas parce qu’ils les considèrent comme peu profitables, c’est surtout parce qu’ils ne les connaissent pas.
Ou alors parce qu’ils en ignorent le potentiel.

Je ne vous en dis pas plus ici, et je vous laisser aller découvrir tout ça ici :
=> Trouver des locataires À LA PELLE : stratégies et techniques OUBLIÉES

Axel

Top