Comment louer plus cher avec le principe du prix de référence

louer plus cher

Dans les lignes qui suivent, vous allez découvrir une technique efficace pour monter vos tarifs

sans pour autant qu’ils ne paraissent excessifs.

Vous allez ainsi pouvoir tirer davantage de revenus de votre location de vacances dans la mesure où vous allez louer autant voire plus ET à des prix plus élevés.

Cette technique, je vous invite à la tester dès cette semaine. Vous pourriez être surpris du résultat.

Elle est utilisée par certaines entreprises très réputées telles que Apple, Cartier, Mercedes…

Qui ne souhaite pas augmenter ses tarifs sans risquer de braquer les potentiels clients ?

Peut-être qu’aujourd’hui vous disposez d’un bien immobilier que vous louez relativement souvent, mais que vous aimeriez louer plus cher pour pouvoir faire réellement décoller vos revenus…

Peut-être que vous avez optimisé au maximum votre taux de réservation et que vous ne voyez pas d’autres pistes pour gonfler votre chiffre d’affaires…

Ou peut-être que tout simplement vous aimeriez pouvoir louer au même nombre de vacanciers mais à des tarifs plus élevés.

Vous avez peut-être déjà essayé d’augmenter vos tarifs de but en blanc…

…sans rien changer à la manière dont ceux-ci étaient présentés.

Vous avez peut-être aussi essayé d’ajouter quelques éléments haut de gamme (écran plat, lecteur bluray, équipements ménagers…) afin d’améliorer la valeur perçue de votre location, mais vous avez été déçu du résultat… Vous vous attendiez à une meilleure réaction de la part des potentiels locataires…

La stratégie que vous allez découvrir juste en-dessous, je l’ai trouvée dans des formations sur le marketing. Et il s’avère qu’elle s’insère parfaitement dans l’activité du loueur en saisonnier.

Elle est beaucoup utilisée par les entreprises de luxe pour faire passer des tarifs élevées pour dérisoires.

Vous allez comprendre tout de suite avec cet exemple :

Le mois dernier, je me suis rendu au Printemps Haussmann à Paris…

…un des célèbres grands magasins de la capitale.

J’étais à l’étage bijouterie/luxe.

Et je regardais toutes ces merveilles qui étaient exposées dans les vitrines. 1500 euros, 2000 euros, 3000 euros… Ce n’était pas donné.

Quand soudain j’aperçus une bague sertie de diamants à 516 000 euros ! Ouch !

Quelques secondes après, je me retrouve devant une autre vitrine où était exposée une bague à 700 euros. Pas cher. C’est ce que je me suis dit.

Ce prix de 700 euros me paraissait dérisoire comparé à tous les autres tarifs que j’avais croisés juste avant.

Alors que si je m’étais rendu dans une petite bijouterie de quartier et que j’étais tombé à froid sur un bijou à 700 euros, il m’aurait paru cher à côté des bijoux à 50, 100, 200 euros exposés à proximité.

Vous voyez où je veux en venir ?

Le fait que quelque chose vous paraisse cher dépend directement du contexte dans lequel il est situé :

Tout dépend du prix des objets qui sont exposés à côté.

Tout dépend du prix de référence que le client a en tête.

Dans le cas de la bijouterie du Printemps Haussmann, le prix de référence était extrêmement élevé (à plus de 10 000 euros en moyenne). Tandis que dans une petite bijouterie classique il ne dépasse pas 200-300 euros.

price-anchoring

L’offre à 19€ paraît peu chère à côté de l’offre à 97€

L’idée, c’est donc de fixer un prix de référence élevé. Et cette technique, vous pouvez la mettre en place directement sur votre offre de location saisonnière… pour louer plus cher, sans donner l’impression que c’est cher.

Voici trois exemples d’application de ce principe du prix du référence :

Application 1 : Prix à la semaine / au weekend

Souvent, vos locataires réserveront pour plusieurs jours ou plusieurs nuits. Prenons l’exemple de réservation à la semaine :

Vous savez que la plupart du temps, vos locataires réservent par semaines (une semaine, deux semaines, trois semaines…). Voici comment procéder :

  • fixer le prix auquel vous voulez louer à la semaine (par exemple 500 euros la semaine)
  • définir à partir de ce prix un prix pour la nuitée qui est tel que réserver une semaine en réservant nuitée par nuitée reviendrait beaucoup plus cher que de réserver au prix spécial semaine : par exemple 140 euros la nuitée, ce qui reviendrait à 7*140 = 980 euros. Vous affichez alors sur votre offre de location quelque chose comme « Réservez à la semaine et économisez 480 euros » ou  » Réservez à la semaine pour 980,00€ 500€) »

Application 2 : Placer votre offre dans un contexte de luxe

La réaction des potentiels locataires au prix de votre location dépend directement du contexte dans laquelle elle est située.

Si vous affichez votre offre sur un site d’annonces classique, vos tarifs pourront paraître élevés.

Tandis que si vous affichez votre offre sur un site d’annonces spécialisés dans les locations de luxe, il y a de grandes chances pour que vos tarifs paraissent dérisoires à côté des prix des offres concurrentes.

Application 3 : Afficher directement un prix de référence

Si vous avez plusieurs biens immobiliers que vous louez en saisonnier, vous allez pouvoir mettre en place cette technique facilement.

L’idée ici est d’afficher dans toutes vos offres de location le tarif de votre offre la plus luxueuse.

Par exemple, sur votre offre milieu de gamme, à côté du tarif, vous allez afficher un petit encart présentant votre offre la plus luxueuse avec bien entendu son tarif.

Double avantage : la personne pourra être tentée par votre offre de luxe (donc réserver pour plus cher) ET surtout votre offre milieu de gamme / bas de gamme lui paraîtra peu chère à côté de votre offre de luxe.

Vous avez maintenant tout ce qu’il faut pour afficher des tarifs plus élevés sans braquer vos potentiels locataires, grâce au principe du prix de référence.

Il y a d’autres applications de ce principe, mais avec ça vous pouvez déjà augmenter vos tarifs. Je vous invite à méditer là-dessus et pourquoi pas à inventer vos propres applications de ce principe du prix de référence.

Bien...

Je vous ai préparé un deuxième article dans lequel vous allez découvrir une série de stratégies et de techniques pour attirer de nombreux locataires potentiels vers votre offre de location de vacances…

Dont une proportion non négligeable se transformera en locataires qui viendront effectivement séjourner chez vous, et contribuer à remplir votre planning et doper vos revenus.

Ces nouvelles méthodes d’acquisition de locataires vont vous permettre de toucher de nombreux locataires potentiels souvent laissés de côté (et qui pourtant représentent une part considérable des touristes et vacanciers désireux de trouver un logement pour leur séjour).

Les façons de faire qu’on va voir ensemble ici vont vous permettre de générer de nombreuses réservations supplémentaires.

Et elles vous seront utiles même dans le cas où vous remplissez déjà votre planning.

Car vous allez pouvoir apprendre à exploiter de nouvelles sources d’acquisition de locataires et ainsi de sécuriser votre activité sur le long terme (très utile dans le cas où l’une de vos sources actuelles deviendrait défaillante, comme un site d’annonces qui ferait faillite ou qui déclasserait votre annonce).

Et si à l’heure actuelle vous avez du mal à trouver davantage de locataires et à faire croître votre activité de loueur en saisonnier, ces façons de faire devraient justement vous intéresser.

Car vous allez exploiter des canaux d’acquisition de locataires que quasiment aucun loueur en saisonnier n’exploite.

Et s’ils ne les exploitent pas, ce n’est pas parce qu’ils les considèrent comme peu profitables, c’est surtout parce qu’ils ne les connaissent pas.
Ou alors parce qu’ils en ignorent le potentiel.

Je ne vous en dis pas plus ici, et je vous laisser aller découvrir tout ça ici :
=> Trouver des locataires À LA PELLE : stratégies et techniques OUBLIÉES

Axel

Top