Comment générer plus de réservations en perdant moins de temps, et moins d’argent ?

pareto appliqué au locatif saisonnierEst-ce que vous avez parfois l’impression de passer trop de temps à répondre aux messages des locataires potentiels ?

Est-ce que vous trouvez trop nombreuses les personnes qui posent une question pour au final ne pas réserver ?

Est-ce que vous vous êtes inscrit sur une multitude de sites d’annonces – dans l’optique de décupler vos réservations – mais qu’au final, vous trouvez que ça vous pompe beaucoup trop de temps ?

Dans les lignes qui suivent, vous allez découvrir une règle simple pour ne plus perdre de temps, ni d’argent, avec des actions qui ne vous apportent rien.

Cette règle risque de vous paraître un peu radicale, et c’est normal. Mais après l’avoir testée sur votre activité, vous ne serez pas déçu. Vous allez comprendre pourquoi un peu plus bas.

Prenons l’exemple de Michel.

Michel loue un appartement à Nice. Pour décupler ses réservations et être sûr de louer un maximum, il a décidé de s’inscrire sur un maximum de sites d’annonces :

5, 10, puis 15… pour finir avec un total de 30 sites d’annonces.

Avec ça, Michel parvient à atteindre un taux d’occupation de 98%. Il est fier de lui. Il a atteint un taux d’occupation que beaucoup de loueurs en saisonnier lui envient.

Mais voilà, pour atteindre ce taux d’occupation, il doit passer beaucoup de temps à gérer ses annonces (car 30 sites d’annonces, ça fait beaucoup !)

Il doit passer du temps à répondre à chaque demande de renseignement de la part des locataires potentiels.

Il doit passer du temps à mettre à jour son calendrier sur chacun des sites d’annonces.

Bref, ça lui pompe du temps. Trop de temps. Et de l’argent. Car il dépense une certaine somme pour que ses annonces soient visibles.

Vous vous demandez peut-être comment Michel pourrait améliorer son business ? Ou plutôt comment il pourrait améliorer son quotidien, sans que ça n’affecte son taux d’occupation ? Sans que ses réservations ne chutent ?

Est-ce possible ?

C’est possible, en appliquant une loi bien connue.

Cette loi, c’est la loi des 80-20, dite loi de Pareto

Elle consiste à éliminer 80% des choses qui n’apportent que 20% des résultats. Pour ne garder que 20% des choses qui apportent 80% des résultats.

Cette loi, c’est un peu une loi de la nature. C’est une loi qu’on retrouve partout. Et en général c’est même plus que 80-20, ça peut être du 90-10, du 95-5…

Vous avez sans doute remarqué que vous n’appeliez que 20% des gens de votre répertoire téléphonique. Que vous passiez 80% du temps à téléphoner à 20% de vos contacts.

Vous avez sans doute remarqué que vous ne portiez que 20% des vêtements de votre garde robe 80% du temps.

Et il y a de grandes chances pour que 80% de vos réservations soient générées par 20% des sites d’annonces que vous utilisez.

C’est-à-dire que 80% des sites d’annonces que vous utilisez ne vous apportent que 20% de vos revenus. Et vous pompent 80% de votre temps.

loi de pareto source conseilsmarketing

Car vous avez dû remarquer que pour vous certains sites d’annonces marchaient mieux que d’autres. Certains sites d’annonces sont plus visités que d’autres par votre cœur de cible.

Tandis que d’autres ne le sont pas du tout, ou le sont par des gens pas sérieux dont les demandes de renseignement ne se convertissent jamais en réservation, ou bien par des locataires à soucis.

Appliquer cette loi vous fait peur ?

Qu’est-ce qui se passerait si vous éliminiez ces 80% des plateformes qui ne vous apportent que 20% de vos réservations ?

Au pire, vous perdrez 20% de vos revenus. Ce qui n’arrivera pas, d’abord parce que ces 20% seront en partie compensés par l’argent que vous n’aurez pas à dépenser dans les sites d’annonces infructueux.

Ensuite parce qu’avec le temps que ça vous libèrera vous pourrez trouver de nouvelles idées plus efficaces pour générer plus de réservations.

Et vous pourrez surtout vous concentrer sur l’optimisation des 20% de vos actions qui vous apportent vraiment des résultats. Car vous aurez libéré 80% du temps que vous allouez à votre activité de loueur en saisonnier.

Vous débutez dans la location saisonnière ?

Allez-y petit à petit : inscrivez-vous sur 5-10 sites d’annonces, faites des statistiques pour savoir lesquels vous rapportent le plus (attendez au moins 6 mois pour vous faire un avis).

Ensuite, virez ceux qui ne vous apportent pas grand chose. Et gardez les 20% qui vous apportent 80% de vos résultats.

Puis testez à nouveau d’autres plateformes, et ainsi de suite.

Au final, vous n’aurez gardé que les sites qui vous apportent des résultats importants (ça peut être 4 sites, 6 sites, 10 sites…). Vous aurez une communication ultra optimisée, ultra efficace.

Vous ne perdrez plus de temps ni d’argent avec des plateformes qui ne vous apportent que trop peu de résultats.

Et ce temps et cet argent économisés, vous pourrez l’investir ailleurs.

Bien...

Je vous ai préparé un deuxième article dans lequel vous allez découvrir une série de stratégies et de techniques pour attirer de nombreux locataires potentiels vers votre offre de location de vacances…

Dont une proportion non négligeable se transformera en locataires qui viendront effectivement séjourner chez vous, et contribuer à remplir votre planning et doper vos revenus.

Ces nouvelles méthodes d’acquisition de locataires vont vous permettre de toucher de nombreux locataires potentiels souvent laissés de côté (et qui pourtant représentent une part considérable des touristes et vacanciers désireux de trouver un logement pour leur séjour).

Les façons de faire qu’on va voir ensemble ici vont vous permettre de générer de nombreuses réservations supplémentaires.

Et elles vous seront utiles même dans le cas où vous remplissez déjà votre planning.

Car vous allez pouvoir apprendre à exploiter de nouvelles sources d’acquisition de locataires et ainsi de sécuriser votre activité sur le long terme (très utile dans le cas où l’une de vos sources actuelles deviendrait défaillante, comme un site d’annonces qui ferait faillite ou qui déclasserait votre annonce).

Et si à l’heure actuelle vous avez du mal à trouver davantage de locataires et à faire croître votre activité de loueur en saisonnier, ces façons de faire devraient justement vous intéresser.

Car vous allez exploiter des canaux d’acquisition de locataires que quasiment aucun loueur en saisonnier n’exploite.

Et s’ils ne les exploitent pas, ce n’est pas parce qu’ils les considèrent comme peu profitables, c’est surtout parce qu’ils ne les connaissent pas.
Ou alors parce qu’ils en ignorent le potentiel.

Je ne vous en dis pas plus ici, et je vous laisser aller découvrir tout ça ici :
=> Trouver des locataires À LA PELLE : stratégies et techniques OUBLIÉES

Axel

Top