Accrocher les potentiels locataires avec votre annonce : le petit truc qui peut faire toute la différence

accrocher les locatairesCapter l’attention des internautes n’est pas chose facile.

Dans les lignes qui suivent, vous allez découvrir un petit truc tout bête pour accrocher vos potentiels locataires avec votre annonce de location saisonnière.

Cette astuce va vous permettre de maintenir plus facilement l’attention des personnes qui lisent votre annonce.

Vous aurez ainsi plus de chances de générer des réservations à partir de votre annonce. Et donc de remplir votre planning. Intéressant, n’est-ce pas ?

Votre annonce retient-elle l’attention ?

Peut-être qu’aujourd’hui vous n’êtes pas sûr de la qualité des annonces que vous avez publiées sur les sites d’annonces (Amivac, Homelidays, Abritel…).

Peut-être que vous avez dépensé des dizaines ou des centaines d’euros pour mettre en avant votre annonce, mais que les résultats ne sont pas à la hauteur de vos espérances.

Peut-être aussi êtes-vous conscient que votre annonce pourrait être améliorée et être rendue plus percutante, mais que vous n’avez aucune idée de comment procéder…

Vous aimeriez pouvoir rentabiliser au maximum la somme que vous avez investie dans le site qui héberge vos annonces de location. Et je vous rassure, vous n’êtes pas tout seul :

Beaucoup de propriétaire peinent à accrocher les potentiels locataires avec leur annonce de location de vacances. Et la raison la voici :

Leurs annonces sont lourdes

Elles sont rédigées pour être lues. Alors qu’elles devraient être rédigée de manière à être survolée.

Car les gens qui visitent les sites d’annonces ne passent pas leur temps à lire les annonces dans leur intégralité.

Non, ils les survolent. Ils lisent entre les lignes.

Et on les comprend : vue la quantité d’annonces en ligne, il est impossible de les lire toutes dans leur intégralité. À moins d’avoir beaucoup de temps à perdre…

La clé, pour créer une annonce qui accroche les lecteurs, c’est de la concevoir de manière à ce qu’elle puisse être survolée. Les lecteurs doivent pouvoir capter l’information rapidement.

Oubliez les gros pavés de texte

Ça ne donne pas envie de lire.

Pensez concision : des listes à puces, des phrases courtes et des paragraphes de 2 phrases au maximum (comme je vous l’avais conseillé dans l’article Intéresser les locataires potentiels : 2 astuces pour écrire des textes accrocheurs). Mais ce n’est pas tout…

Il y a une autre astuce très puissante qui peut encore faciliter l’assimilation rapide de votre annonce :

Les titres

Entrecoupez vos paragraphes (ou plutôt groupes de petits paragraphes) par des titres accrocheurs.

Cela permet de créer un dynamisme en cassant la monotonie d’un seul ensemble de paragraphes de même format.

Les titres offrent des pauses aux lecteurs.

La plupart du temps, votre description fera plus de 300 mots. Les titres donneront un peu de répit au lecteur, lui permettant ainsi de poursuivre la lecture jusqu’à la fin sans avoir l’impression de faire trop d’efforts.

Les titres rendent votre texte moins intimidant. Vous êtes probablement déjà tombé sur une annonce de location dont la description comportaient près de 500 mots en un seul ou deux paragraphes. Vous vous rappelez de l’effet que ça fait ?

Les titres rendent votre description bien plus agréable à l’œil.

Ils éveillent la curiosité et donnent envie de lire chaque paragraphe. Permettant ainsi de découvrir les merveilles que recèle votre bien mis en location.

Comment vous y prendre concrètement :

Vous pouvez mettre en place ce que vous venez d’apprendre dès maintenant. Et ça ne vous prendra pas plus de 5 minutes.

D’abord, cassez votre texte en plusieurs courts paragraphes. Limitez vos paragraphes à une ou deux phrases maximum. Éliminez tout ce qui n’est pas nécessaire.

Ensuite, créez et insérez des titres (vous pouvez vous servir de mes articles comme sources d’inspiration). Si le site d’annonces le permet, mettez vos titres en gras et arrangez-vous pour qu’il soit gros.

Vous verrez qu’après avoir mis en application cette astuce, votre annonce sera bien plus percutante. Elle retiendra l’attention des lecteurs.

Les locataires potentiels pourront la scanner du regard et en assimiler le contenu facilement.

Et cette astuce ne s’applique pas qu’aux annonces. Elle vous permet de créer des contenus plus percutants en général. Comme des articles de blog pour votre site web personnel, des emails, etc…

Ce petit truc permet de procurer des pauses, de donner davantage envie de lire votre texte et de renforcer les bénéfices de votre offre.

Enregistrer

Bien...

Je vous ai préparé un deuxième article dans lequel vous allez découvrir une série de stratégies et de techniques pour attirer de nombreux locataires potentiels vers votre offre de location de vacances…

Dont une proportion non négligeable se transformera en locataires qui viendront effectivement séjourner chez vous, et contribuer à remplir votre planning et doper vos revenus.

Ces nouvelles méthodes d’acquisition de locataires vont vous permettre de toucher de nombreux locataires potentiels souvent laissés de côté (et qui pourtant représentent une part considérable des touristes et vacanciers désireux de trouver un logement pour leur séjour).

Les façons de faire qu’on va voir ensemble ici vont vous permettre de générer de nombreuses réservations supplémentaires.

Et elles vous seront utiles même dans le cas où vous remplissez déjà votre planning.

Car vous allez pouvoir apprendre à exploiter de nouvelles sources d’acquisition de locataires et ainsi de sécuriser votre activité sur le long terme (très utile dans le cas où l’une de vos sources actuelles deviendrait défaillante, comme un site d’annonces qui ferait faillite ou qui déclasserait votre annonce).

Et si à l’heure actuelle vous avez du mal à trouver davantage de locataires et à faire croître votre activité de loueur en saisonnier, ces façons de faire devraient justement vous intéresser.

Car vous allez exploiter des canaux d’acquisition de locataires que quasiment aucun loueur en saisonnier n’exploite.

Et s’ils ne les exploitent pas, ce n’est pas parce qu’ils les considèrent comme peu profitables, c’est surtout parce qu’ils ne les connaissent pas.
Ou alors parce qu’ils en ignorent le potentiel.

Je ne vous en dis pas plus ici, et je vous laisser aller découvrir tout ça ici :
=> Trouver des locataires À LA PELLE : stratégies et techniques OUBLIÉES

Axel

Top