3 façons de “voler“ des visiteurs aux hôtels

location saisonnière vs hôtelDans un monde parfait, les voyageurs auraient pleinement conscience de la différence entre un séjour à l’hôtel et un séjour dans une location saisonnière

Vous et moi aurions des fonds illimités pour promouvoir notre location à la télévision, dans les magazines, dans les journaux… Pour inciter les voyageurs indécis à séjourner dans nos propriétés.

Mais nous ne vivons pas dans un monde parfait et nous devons être réaliste : deux grands obstacles se dressent devant nous :

1) La plupart des voyageurs ne sont PAS familiers avec les avantages procurés par les locations saisonnières

2) Le Bristol du centre ville a des centaines de milliers d’euros de plus que nous, ce qui rend la compétition démesurée

Mais les loueurs en saisonnier ont un atout : la créativité.

Et la tendance a déjà commencé à s’inverser.

Chaque année, l’industrie hôtelière perd de plus en plus de ses parts de marché au profit du secteur de la location saisonnière.

Pourquoi ? Parce que séjourner dans une location saisonnière est plus sympathique, plus authentique, plus privé et on s’y sent plus comme à la maison.

Maintenant que vous avez pris conscience que de plus en plus de vacanciers aiment séjourner dans des locations saisonnières (davantage qu’à l’hôtel), pourquoi ne pas essayer d’en attirer certains vers votre location ?

En tant que propriétaire, parvenir à détourner ne serait-ce qu’une infime proportion des visiteurs de la chaine d’hôtels la plus proche représenterait une récompense gigantesque.

Voici 3 moyens de le faire :

Trouver votre micro niche :

Avant de commencer à essayer de “voler“ des visiteurs aux hôtels, vous devez vous assurer d’avoir une micro niche ou une spécialité ultra spécifique dans laquelle vous êtes numéro un.

Ça peut être par exemple « La seule location saisonnière avec une vue sur le phare de… », « La seule location saisonnière avec un Jacuzzi sur le toit », « La seule location saisonnière qui propose des forfaits de ski inclus dans son loyer… » Etc…

Identifier votre micro niche et en faire la promotion devrait être votre priorité, parce que ça a annonce la couleur. Ça permet de vous différencier instantanément.

Employer le langage des hôtels :

Si vous essayiez de vendre des produits à des Allemands, vous le feriez en allemand.
Si vous vouliez diffuser une publicité à la télévision au Japon, vous la produiriez en Japonais.

Donc si vous voulez cibler les clients des hôtels, vous devez parler leur langage.

Utilisez des termes et expressions avec lesquels ils sont familiers, et des thèmes qui les intéressent.

Par exemple : « Nous ne croyons pas à l’Internet sans fil à 15€, c’est pourquoi dans nos locations, le WiFi est gratuit ! Et oubliez les frais de blanchisserie exorbitants ! Venez séjourner chez nous et profitez de notre machine à laver gratuite ainsi que de notre détergent auquel rien ne résiste ».

Cerner le marché :

Si vous prévoyez de cibler les visiteurs des hôtels, vous devez identifier quels hôtels drainent le trafic qui  vous intéresse (trafic issu des moteurs de recherches, et dans quelles proportions).

Je vous conseille d’utiliser l’outil de planification des mots clés Google Adwords (gratuit).
Il vous permet d’identifier les mots clés sur lesquels vous pouvez vous positionner, et de savoir précisément quels sont les mots clés sur lesquels les hôtels sont positionnés.

Bien...

Je vous ai préparé un deuxième article dans lequel vous allez découvrir une série de stratégies et de techniques pour attirer de nombreux locataires potentiels vers votre offre de location de vacances…

Dont une proportion non négligeable se transformera en locataires qui viendront effectivement séjourner chez vous, et contribuer à remplir votre planning et doper vos revenus.

Ces nouvelles méthodes d’acquisition de locataires vont vous permettre de toucher de nombreux locataires potentiels souvent laissés de côté (et qui pourtant représentent une part considérable des touristes et vacanciers désireux de trouver un logement pour leur séjour).

Les façons de faire qu’on va voir ensemble ici vont vous permettre de générer de nombreuses réservations supplémentaires.

Et elles vous seront utiles même dans le cas où vous remplissez déjà votre planning.

Car vous allez pouvoir apprendre à exploiter de nouvelles sources d’acquisition de locataires et ainsi de sécuriser votre activité sur le long terme (très utile dans le cas où l’une de vos sources actuelles deviendrait défaillante, comme un site d’annonces qui ferait faillite ou qui déclasserait votre annonce).

Et si à l’heure actuelle vous avez du mal à trouver davantage de locataires et à faire croître votre activité de loueur en saisonnier, ces façons de faire devraient justement vous intéresser.

Car vous allez exploiter des canaux d’acquisition de locataires que quasiment aucun loueur en saisonnier n’exploite.

Et s’ils ne les exploitent pas, ce n’est pas parce qu’ils les considèrent comme peu profitables, c’est surtout parce qu’ils ne les connaissent pas.
Ou alors parce qu’ils en ignorent le potentiel.

Je ne vous en dis pas plus ici, et je vous laisser aller découvrir tout ça ici :
=> Trouver des locataires À LA PELLE : stratégies et techniques OUBLIÉES

Axel

Top