2 lettres à inclure dans vos emails pour avoir plus de locataires

email location saisonnièreSi vous voulez augmenter l’impact de vos emails et convertir davantage de demandes de renseignement en réservations, ce qui suit devrait vous plaire…

Vous allez voir que c’est tout bête.

Mais que ça peut vous permettre de générer de nombreuses réservations supplémentaires.

Est-ce qu’il vous arrive souvent de recevoir des emails de questions de la part de potentiels locataires, de leur répondre et de vous apercevoir qu’ils ne répondent plus. Comme si finalement votre location ne les intéressait pas… ?

Est-ce qu’il vous arrive de sentir des potentiels locataires hésitants dans leurs emails ?

Vous sentez que vous pourriez convertir davantage d’échanges par email en réservations, mais vous ignorez comment y parvenir simplement… ?

Si l’échange d’emails ne va pas plus loin, cela peut-être dû entre autres au fait que :

  • Ils ont trouvé mieux ailleurs : en général, les internautes sélectionnent plusieurs offres de location et cherchent laquelle pourra satisfaire au mieux leurs besoins. Peut-être aussi un autre échange d’emails avec un autre propriétaire s’est mieux déroulé et qu’ils ont su nouer un meilleur contact.
  • Ils ont besoin de vous faire davantage confiance : de nos jours, nombreux sont les gens qui se méfient de certaines offres de location de vacances, en raison des histoires d’arnaques qui circulent ici et là.

2 lettres qui peuvent changer beaucoup de choses :

Ce qui suit va peut-être vous étonner, mais c’est un fait avéré :

Ajoutez un P.S. à la fin de vos emails de correspondance et vous pourrez générer bien plus de réservations que vous n’en génériez auparavant.

Vous avez dû remarquer qu’à chaque fois que vous recevez un email qui comporte un P.S., vous prenez le temps de lire le contenu de ce P.S., même si vous zappez la totalité du corps du mail.

Tout le monde prend le temps de lire ce fameux « P.S. ». Les gens ne savent pas vraiment pourquoi ils le font, mais ils le font, et c’est ça qui compte.

La fait est que cette dernière portion de l’email – ce fameux postcript ou P.S – ressort clairement visuellement. C’est une partie de l’email qui saute aux yeux.

C’est pourquoi si vous l’utilisez correctement, vous pouvez faire des merveilles : créer de l’engagement chez vos potentiels locataires, susciter la curiosité… et ainsi générer plus de réservations.

Maintenant que vous sachez que le P.S. est lu systématiquement, vous allez pouvoir l’utiliser à votre avantage.

Voici différentes manières d’utiliser le P.S de manière efficace :

Pour inspirer confiance :

Le P.S. peut vous permettre d’injecter une bonne dose de confiance et de réassurance dans votre interaction avec le vacancier.

Par exemple, en y incluant un témoignage d’un ancien locataire ou en y faisant figurer un lien vers un article de presse parlant de votre location.

Pour offrir quelque chose :

Utiliser le P.S pour créer de l’urgence peut être redoutable pour convertir un échange d’email en réservation.

Proposez par exemple un réduction de 10% (par exemple sous le forme de code promo) si la personne réserve dans les 24h. Ou bien une prestation gratuite que vous faites payer habituellement, pour ceux qui réservent dans les jours qui suivent.

Pour résumer le corps de l’email :

Si votre email est un peu long, il se peut que votre correspondant ne prenne pas le temps de lire l’intégralité de votre message. En particulier s’il manque de temps et qu’il est en correspondance avec d’autres loueurs.

C’est pourquoi il peut être intéressant d’utiliser le P.S pour résumer le corps de votre email :

« P.S. : Dans tous les cas nous serions enchantés de vous accueillir dans notre demeure, il nous faut simplement quelques informations supplémentaires pour confirmer la réservation. Nous attendons votre réponse avec impatience. »

Pour personnaliser :

Véhiculer de l’authenticité est un moyen efficace de conduire l’internaute de réserver. C’est toujours agréable de se rendre compte qu’on a pas affaire à un répondeur automatique mais à une personne humaine.

Vous pouvez par exemple vous servir du fait que votre correspondant vient de telle ou telle région. Par exemple s’il vient de Bretagne :

« PS : J’ai remarqué que vous veniez de Bretagne, j’y suis allé cet été en vacances, près de Quimper et j’ai grandement apprécié. »

Pour poser des questions

Quand votre email comporte une question, qui plus est dans le P.S, vous augmentez considérablement les chances que votre correspondant vous réponde.

Et c’est bien logique. Car une question demande réponse.

Ainsi, vous pouvez utiliser le PS pour poser une question. Et donc amener l’internaute à vous répondre.

Bien...

Je vous ai préparé un deuxième article dans lequel vous allez découvrir une série de stratégies et de techniques pour attirer de nombreux locataires potentiels vers votre offre de location de vacances…

Dont une proportion non négligeable se transformera en locataires qui viendront effectivement séjourner chez vous, et contribuer à remplir votre planning et doper vos revenus.

Ces nouvelles méthodes d’acquisition de locataires vont vous permettre de toucher de nombreux locataires potentiels souvent laissés de côté (et qui pourtant représentent une part considérable des touristes et vacanciers désireux de trouver un logement pour leur séjour).

Les façons de faire qu’on va voir ensemble ici vont vous permettre de générer de nombreuses réservations supplémentaires.

Et elles vous seront utiles même dans le cas où vous remplissez déjà votre planning.

Car vous allez pouvoir apprendre à exploiter de nouvelles sources d’acquisition de locataires et ainsi de sécuriser votre activité sur le long terme (très utile dans le cas où l’une de vos sources actuelles deviendrait défaillante, comme un site d’annonces qui ferait faillite ou qui déclasserait votre annonce).

Et si à l’heure actuelle vous avez du mal à trouver davantage de locataires et à faire croître votre activité de loueur en saisonnier, ces façons de faire devraient justement vous intéresser.

Car vous allez exploiter des canaux d’acquisition de locataires que quasiment aucun loueur en saisonnier n’exploite.

Et s’ils ne les exploitent pas, ce n’est pas parce qu’ils les considèrent comme peu profitables, c’est surtout parce qu’ils ne les connaissent pas.
Ou alors parce qu’ils en ignorent le potentiel.

Je ne vous en dis pas plus ici, et je vous laisser aller découvrir tout ça ici :
=> Trouver des locataires À LA PELLE : stratégies et techniques OUBLIÉES

Axel

Top